Économie & FiscalitéEmploiEurope & International

Une aide bienvenue de la commission des budgets du Parlement européen.

Par 2 mars 2015 Pas de commentaire

La commission des budgets du Parlement européen vote une aide de plus de 5.000.000 € pour 2498 travailleurs belges licenciés

La commission des budgets du Parlement européen a voté ce jeudi 26 février plusieurs contributions financières via le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) afin de venir en aide à environ 2498 travailleurs belges licenciés par des entreprises en 2013 et 2014 : ArcelorMittal Liège, Caterpillar Belgique, Saint-Gobain Sekurit, Duferco Belgium et NLMK La Louvière.
Ces pertes d’emploi découlent de plusieurs facteurs : changements structurels survenus dans le commerce international, décisions de délocalisation de capacités de productions dans des pays tiers, effets de la crise économique de 2007,déclin rapide de la part de marché européenne dans le secteur de la production d’acier brut au niveau mondial, diminution de la demande d’acier et de verre dans les secteurs de l’automobile et de la construction, etc.
” Les montants votés ce matin dépassent les 5.000.000 EUR “, précise le député européen Gérard Deprez, coordinateur du groupe ALDE au sein de la commission des budgets : 2.573.442 EUR pour les travailleurs du secteur sidérurgique et 2.562.782 EUR pour les travailleurs du secteur du verre et de la construction d’engins de chantiers. Je suis heureux d’avoir pu apporter mon vote à ces aides financières. Je suis conscient du fait qu’elles ne remplaceront pas l’emploi que ces travailleurs ont perdu mais j’espère très sincèrement qu’elles pourront aider toutes ces personnes à faire face aux difficultés auxquelles elles font face suite à leur licenciement. La priorité est d’aider ces travailleurs à retrouver un emploi grâce à une formation adaptée et à la reconnaissance des aptitudes et des compétences acquises au long de leur carrière professionnelle. C’est à cela que doit servir l’aide apportée par la Fonds d’ajustement à la mondialisation. ”
Le Parlement européen devrait se prononcer sur ces demandes d’intervention du FEM lors de la session plénière de mars. La décision du Conseil est attendue le 9 mars.