AgricultureÉconomie & FiscalitéEmploiIndépendants & PME

Agriculture – Le secteur porcin mieux soutenu

Par 31 décembre 2015 Pas de commentaire

Le ministre Willy Borsus a conclu un accord à l’unanimité sur une mesure d’urgence pour aider le secteur porcin.

Un fonds de soutien au secteur porcin de 15 millions €

Via cette mesure d’urgence, l’ensemble des partenaires ont pour objectif une alimentation du fonds de soutien à 15 millions d’euros. La base de calcul est de 0,15 € prélevé par kg de viande de porc fraîche commercialisé pendant une durée maximum de 12 mois.

L’accord garantit un montant de 10 millions d’euros.

Les acteurs de la concertation chaîne ont validé cet accord. La concertation chaîne réunit tous les partenaires de la chaine agroalimentaire belge. Willy Borsus, Ministre de l’Agriculture, et Kris Peeters, Ministre de l’Economie, la président.

La chaine agroalimentaire demande également à toutes les entreprises de verser leurs contributions de soutien au secteur porcin via ce fonds de soutien.

Modalités du fonds de soutien

La perception se fera au moyen d’une ligne distincte sur les factures des abattoirs/ateliers de découpe/commerces de gros aux canaux B2C en Belgique (c’est-à-dire les distributeurs, les bouchers et l’HORECA).

Ici, le terme « viande de porc fraiche » signifie « toute viande de porc vendue fraîche au consommateur en Belgique. Il ne s’agit donc pas de viande destinée à l’exportation. Cela ne concerne pas non plus la viande transformée en charcuterie. Le haché, les saucisses,… appartiennent au champ d’application dès lors qu’ils contiennent de la viande de porc (en d’autres termes, pas de seuil basé sur le pourcentage de viande de porc).

A noter également que les Autorités de la Concurrence devront approuver cet accord validé par le secteur porcin.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus