Économie & FiscalitéSanté

Financement des hôpitaux : le fédéral invite la Wallonie à la retenue

Par 2 janvier 2016 Pas de commentaire

Le financement des hôpitaux est désormais une compétence communautaire. Cela suscite des inquiétudes en Wallonie.

A partir du 1er janvier 2016, les Communautés se voient transférer le financement des hôpitaux. C’est une conséquence de la 6e réforme de l’Etat. Mais côté francophone, ce sont les Régions qui vont endosser cette responsabilité.

L’étonnement socialiste est… étonnant

La loi spéciale de financement règle le financement des infrastructures hospitalières. Et la 6e réforme de l’Etat a modifié cette loi.

A l’époque, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de la Santé publique, a soutenu ce mécanisme de financement des hôpitaux. Il est donc surprenant qu’aujourd’hui, le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix, également PS, s’en étonne et dénonce un manque de moyens.

La Wallonie toujours informée

Pour Christophe Lacroix, le poids des charges du passé est plus élevé que prévu. Selon lui, cela menace la situation financière des hôpitaux. Bien conscient de ce problème, le gouvernement fédéral procède à l’examen en profondeur de la situation, en collaboration avec les entités fédérées.

Le gouvernement fédéral a ainsi lancé une enquête auprès des hôpitaux. L’enquête vise à évaluer le poids des charges du passé mais également des investissements à venir.

Pour rappel, le gouvernement fédéral formé en 2014 ne compte qu’un seul parti francophone, le MR. Alors que le gouvernement wallon formé en 2014 se compose du Ps et du cdH.

Sophie Wilmès appelle au bon sens

Certaines entités fédérées ont de plus posé des questions complémentaires sur les règles d’imputation comptables qui sont actuellement examinées par l’Institut des Comptes Nationaux.

Les entités fédérées et donc la Région Wallonne sont au courant de ces éléments. La ministre fédérale du Budget Sophie Wilmès en appelle donc au : « sens de la retenue de chacun, évitant ainsi de semer inutilement la discorde par presse interposée alors que tout est mis en œuvre  pour avancer au plus vite dans ce dossier. »