Christine Defraigne, membre du Parlement Wallon et présidente du Sénat, va quitter ces fonctions pour s’engager pleinement à Liège. Réalisant le deuxième meilleur score de la ville, elle parle des ambitions du MR pour Liège.

Liège: MR-PS, la seule coalition stable possible

Le MR et le PS sont les deux premiers partis de la ville. Il s’agit de la seule bipartite possible stable. Christine Defraigne espère que l’accord sera scellé dans les prochains jours et le pacte de majorité déposé rapidement. Après 36 ans, le MR sort de l’opposition et revient aux responsabilités à Liège.

Ayant réalisé le deuxième meilleur score, Christine Defraigne trouve logique qu’elle devienne Première échevine. Afin de se concentrer pleinement pour Liège, elle va quitter le Parlement Wallon et la présidence du Sénat. Pour ce faire, une lettre de démission sera envoyée le 3 décembre, jour de prestation de serment des exécutifs communaux.

Un mariage de raison

Il existe des mariages de raison, et non de cœur, qui donnent des résultats plus efficaces, comme celui-ci. Les négociations ont montré des convergences dans le programme du MR et du PS.

Le MR a mené une opposition vigilante et constructive durant plusieurs années. Il a proposé 500 propositions pour Liège et le PS en a repris un nombre important.

Redonner à Liège son aura et son rayonnement de métropole

Christine Defraigne insiste sur plusieurs points à améliorer dans la Principauté. Premièrement, il s’agit de renouer avec les finances publiques afin d’éviter un bain de sang social. Deuxièmement, la qualité de vie en ville va avoir une place prépondérante. Enfin, il est question de régler les problèmes environnementaux et de mobilité.

Découvrez notre bilan
Cliquez ici
Découvrez notre bilan
Cliquez ici