Dans le cadre de l’année anniversaire des relations avec le Maroc et vu que ce pays est le marché cible de l’AWEX pour 2018, le Ministre-Président wallon Willy Borsus a effectué une mission au Maroc du 24 au 27 juin. Au menu : rencontres politiques,  accord de coopération, partenariats économiques et visites de terrain.

 

Contacts institutionnels :

 

  • Le Chef du Gouvernement Saadeddine Othmani ;
  • Le Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable Aziz Rabbah ;
  • Le Ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle et de la recherche Saaid Amzazi ;
  • Le Président Mustapha Bakkoury de la Région de Casablanca-Settat ;
  • La Gouverneur coordinateur de la fondation IMDH de lutte contre la pauvreté, Nadira Guermaï.

 

Coopération :

 

Un accord de partenariat a été signé avec la Région de Casablanca-Settat. L’accord porte entre autres sur le développement économique et l’emploi, les énergies renouvelables, l’agro-alimentaire, la recherche, les sciences du vivant et la formation socio-professionnelle.

La visite du Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire a permis de réaffirmer le soutien de la APEFE (Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger) à cette fondation qui insère les personnes dans le circuit socio-économique, notamment au travers des microcrédits solidaires.

Willy Borsus a également participé à l’inauguration, à l’Université de Meknès, de l’incubateur soutenant l’entrepreneuriat des femmes dans le cadre du vaste projet Min Ajliki. Cet incubateur a déjà permis d’accompagner 1200 femmes à la création d’entreprises et de créer 500 entreprises pérennes.

Le Ministre-Président a également eu l’occasion de visiter le chantier de la deuxième école belge au Maroc.

 

Des relations économiques renforcées :

 

Ce mardi 26 juin a été l’occasion de mettre l’accent sur le renforcement des relations économiques par la signature d’un accord permettant de faciliter les partenariats entre les PME marocaines et wallonnes.

 

De nombreuses entreprises wallonnes et marocaines constituent un tandem dans le cadre du projet EntrePairs soutenu par la Wallonie. C’est le cas de la Société Nationale des Transports et de Logistique (SNTL), tout comme la société transformatrice de viande Koutoubia. Par ailleurs, le Ministre a également visité le gigantesque site industriel de l’OCP, leader mondial du phosphate et partenaire de l’entreprise wallonne Prayon.

 

 

« Il est crucial pour la Wallonie de nouer des liens à l’international, de développer de nouveaux marchés, de soutenir les projets de nos entreprises à l’étranger, d’explorer des nouveaux partenariats et d’être un catalyseur des nouveaux échanges économiques. Le Maroc fait partie intégrante de cette démarche et de cette dynamique au profit de nos entreprises wallonnes. Par ailleurs, la Wallonie y soutient des projets de coopération, importants pour amplifier le développement et l’emploi. »  Willy Borsus.

 

 

Pour rappel de la situation des exportations wallonnes vers le Maroc en 2017 :

 

Fin 2017, le Maroc est devenu le 37e marché de la Wallonie (0,24% des exportations wallonnes) et le premier marché d’exportation du continent africain, tout juste devant le Nigéria (38e) et l’Afrique du Sud (39e). Les exportations wallonnes vers Maroc se sont élevées à hauteur de 98,50 millions d’euros en 2017 tandis que les importations s’élevaient, quant à elles, à 31,68 millions vers la Wallonie.