EmploiEnseignement

TITRES ET FONCTIONS – La majorité PS-cdH a décidé de ne pas tendre la main !

Par 29 septembre 2016 Pas de commentaire

Titres et fonctions, pas d’accord

En effet, la majorité PS-cdH a voté contre la proposition de décret MR. Pourtant celle-ci visait à postposer l’entrée en vigueur du décret du 11 avril 2014. Il réglemente les titres et fonctions dans l’enseignement fondamental et secondaire organisé et subventionné par la Communauté française.

Depuis la rentrée, c’est pagaille et désolation au sein des écoles. La mise en œuvre de la réforme des titres et fonctions n’avance donc pas.

La semaine dernière encore, la Fédération de l’enseignement secondaire catholique (SeGec) et la Fédération des Associations de directeurs de l’enseignement secondaire catholique (FEADI) réclamaient des ajustements de la part de la Ministre de l’Éducation. Et depuis mars dernier déjà, de nombreuses écoles faisaient entendre leurs craintes. Les principales concernant d’éventuelles pertes d’emploi et à la difficulté, voire l’impossibilité, de remplacer correctement les postes ainsi perdus. Avec pour conséquence, des heures de cours non dispensées, où les élèves se retrouvent en « heures de fourche ».

« Bref, c’est la pagaille à tous les étages ! Et ce matin, le Groupe MR est venu avec une solution en Commission. Nous voulions que le gouvernement prenne le temps d’ajuster correctement ce décret et mette fin à ce chaos annoncé. Aujourd’hui, on le sait, les écoles doivent faire face à de nombreuses pertes d’emplois… C’est un véritable drame social pour tous ces enseignants ! Mais, la majorité PS-cdH a décidé de ne pas tendre la main et de voter contre notre proposition de postposer l’entrée en vigueur de la réforme des titres et fonctions à septembre 2017.  Dont acte ! », déplore Françoise BERTIEAUX , Cheffe de Groupe MR au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.