Le présidents du MR et du cdH Olivier Chastel et Benoît Lutgen ont rencontré ce mercredi les acteurs socio-économiques wallons.

Ils ont reçu successivement des représentants du Conseil Economique et Social de Wallonie, d’Inter-Environnement Wallonie, du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté et des organisations agricoles.

Les présidents déclarent : « les négociations se poursuivent pour donner un nouvel élan à la Wallonie. Dans ce cadre, il était donc important pour nous de connaître les priorités des différents acteurs de terrain. Nous voulions entendre leurs conseils, leurs attentes, etc. ».

Innovation et rupture

Ces premières rencontres avec les acteurs socio-économiques sont très positives. Menées par les présidents du MR et du cdH, elles leur permettront d’avancer dans la rédaction de leur projet politique alternatif pour la Wallonie. Leur volonté est de proposer un projet de rupture. “Ce doit être un projet novateur en lien avec les aspirations des acteurs socio-économiques et associatifs wallons”. L’emploi et la formation, l’environnement et le développement durable, la lutte contre la pauvreté, l’agriculture et la ruralité sont en effet des enjeux capitaux tant pour le MR que pour le cdH

Olivier Chastel et Benoît Lutgen restent extrêmement attentifs à la situation en Fédération Wallonie-Bruxelles et à Bruxelles. Ils gardent donc la porte ouverte aux partenaires qui souhaitent porter cette dynamique pour tous les francophones, sans le PS.

Ils poursuivront leurs négociations wallonnes ce jeudi.