Le nombre d’indépendants qui engagent leur premier travailleur et profitent de la mesure zéro cotisation a augmenté de 65 % en Belgique entre le 4ième trimestre 2015 et le 4ième trimestre 2016. C’est en Wallonie que la progression a été la plus significative avec un saut de 96% entre 2015 et 2016.  La Flandre et la Région de Bruxelles-Capitale ont enregistré quant à elles une hausse de 54%.

Une augmentation due au tax shift

Du 1er janvier 2016 à fin mars 2017, 22.188 entreprises ont créé un emploi pour la première fois en engageant un travailleur. Cette augmentation est principalement à imputer à une mesure historique décidée lors du taxshift. Il s’agit de l’absence de cotisations sociales patronales principales à vie sur le premier engagement. Cette mesure est un succès !

Cette mesure a cours depuis le 1er janvier 2016 jusqu’en décembre 202. Tous les employeurs qui engagent un premier travailleur bénéficient d’une exonération des cotisations sociales patronales principales à vie sur ce premier travailleur. Cette mesure est liée au premier emploi et non pas à la personne qui l’occupe. La dispense reste donc acquise, même si le travailleur quitte son emploi.

Franchir le cap de l’engagement

Il s’agit d’une mesure des  ministre des Indépendants et des PME et des Affaires sociales et de la Santé publique, Denis Ducarme, et Maggie De Block. Son but est d’aider un maximum d’indépendants à franchir le premier cap de l’engagement.

Pour le premier trimestre de 2017, la mesure a permis de créer encore 3.882 jobs supplémentaires dans toute la Belgique. Montant total : 22.188 premiers recrutements supplémentaires.

Déclaration du Ministre des indépendants et des PME Denis DUCARME. « Malgré le contexte économique difficile, le Gouvernement Michel tient ses promesses en matière de création nette d’emplois. La mesure zéro cotisation encourage les entrepreneurs à engager leur premier salarié. Je remercie les PME primo-employeurs. Je les félicite pour leur esprit d’entreprise qui constitue le moteur de notre économie et une source de création d’emploi.. »

Un renforcement de notre économie

La création de job se retrouve principalement dans les secteurs du commerce (+- 20 %), de la construction (+- 15 %) et de l’horeca (+- 15 %).

Maggie DE BLOCK: “Cela veut dire que nous créons plus de jobs, jobs, jobs. Tout le monde est gagnant. Les travailleurs indépendants qui ont franchi le cap peuvent désormais compter sur l’aide d’un collaborateur ou d’une collaboratrice, ce qui leur permet d’avoir plus de temps pour eux. En même temps, ils renforcent la compétitivité de leur entreprise. Mais surtout : quelques dizaines de milliers de nouveaux jobs ont été créés. Cela signifie une hausse du pouvoir d’achat des citoyens et un renforcement de notre économie. C’est aussi une bonne nouvelle pour la sécurité sociale, car les personnes qui travaillent ne doivent plus vivre d’une indemnité.”