Lors du Conseil des Ministres restreint de ce vendredi, le Gouvernement fédéral s’est penché sur la préparation du Pacte de Stabilité 2019-2021 qui, conformément aux règles européennes en vigueur, sera soumis à la Commission pour le 30 avril prochain.

Ce Pacte fera l’objet d’une concertation avec les entités fédérées afin de dégager un point de vue commun sur le texte à présenter. Dans ce cadre, le Gouvernement fédéral a fixé sa propre trajectoire budgétaire en vue d’un équilibre structurel à l’horizon 2020, conformément aux recommandations du Conseil Supérieur des Finances (CSF).

Pour la Ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès : « ce Gouvernement s’est engagé à coupler la politique d’assainissement budgétaire à la relance économique. Nous le voyons, ce travail a porté ses fruits. Nous avons divisé le déficit par trois en trois ans, tout en créant massivement de l’emploi. Les résultats sont là, mais le travail continue. La volonté du Gouvernement de travailler parallèlement sur ces deux aspects reste entière. C’est pour cela que, conformément aux recommandations du CSF, l’atteinte de l’objectif de l’équilibre structurel sera fixé pour 2020. L’ensemble de ces décisions doit continuer à s’inscrire dans un dialogue constant et constructif avec la Commission européenne. »

Sophie Wilmès rappelle, par ailleurs, l’importance que le Comité de Concertation aboutisse à un accord formel sur le texte à présenter à la Commission européenne.