Économie & FiscalitéSanté

Santé : l’accès aux médicaments innovants facilité

Par 23 mai 2016 Pas de commentaire

Santé : S’il n’existe pas de traitement, les patients auront accès à des médicaments innovants qui ne sont pas encore enregistrés.

Une solution thérapeutique plus rapide

Cette décision de l’INAMI permettra à environ 3700 patients classés dans la catégorie des «besoins médicaux non satisfaits »  de recourir plus rapidement à un traitement .

Dans les faits, cette initiative de Maggie De Block, portera essentiellement sur les besoins non satisfaits prioritaires. Les greffes de cellules souches et d’organes solides, sur la pédiatrie, l’oncologie et les maladies auto-immunes.

2 ans de gagné !

Il faut savoir que les firmes pharmaceutiques ont  la possibilité d’introduire une demande d’intervention pour un nouveau traitement 6 mois avant la finalisation de son enregistrement auprès de l’Agence européenne des médicaments. La procédure belge de remboursement est seulement lancée auprès de l’INAMI, une fois cet enregistrement obtenu.  Grâce à cette nouvelle mesure, les patients pourront éviter tout ce processus et gagner ainsi 2 ans.

L’aide médicale urgente améliorée

La Ministre De Block vient également d’instaurer une série de mesures visant à l’amélioration permanente de l’aide médicale urgente. Ces mesures entrent dans le cadre du budget débloqué par le gouvernement Michel pour la lutte contre le terrorisme.

Désormais, en cas d’incidents majeurs, comme un attentat, les services de santé publique disposeront d’un système d’enregistrement standardisé pour les victimes. Cela évitera des confusions sur les listes nominatives des victimes non-blessées, blessées ou décédées. Les prestataires seront mieux reconnaissables grâce à la mise en place de nouvelles règles d’identification. Les ambulances et les SMUR obtiennent une adaptation de leur matériel d’intervention.