Sur proposition du Ministre du Numérique Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie a établi une convention « ARIAC by DigitalWallonia4.ai » avec le consortium TRAIL dans l’objectif de mieux servir le tissu socio-économique et de placer la Wallonie sur la scène internationale en développant une approche à l’intelligence artificielle de confiance.

Willy BORSUS : « L’Intelligence Artificielle constitue une opportunité de transformation majeure de nos sociétés. Son utilisation dans de nombreux secteurs permet de diagnostiquer une situation, de mettre au point les meilleurs plans d’action et de les mettre en œuvre. Grâce à elle, les processus de nombreux secteurs peuvent être rendus plus performants. »

Pour rappel, les chercheurs wallons et bruxellois de l’intelligence artificielle se sont regroupés récemment dans un “TRAIL Institute” (www.trail.ac) dédié à la recherche de pointe en IA en Wallonie et à Bruxelles. Il rassemble les chercheurs du domaine au sein des universités et des centres de recherche agréés de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

UCLouvain, ULB, ULiège, UMONS, UNamur et quatre centres de recherche (CETIC, CENAERO, Multitel et Sirris), l’Agence Du Numérique et AI4Belgium ont signé ce pacte d’entente en août 2020.

Les universités et centres de recherche du TRAIL Institute et la Région wallonne lancent au début 2021, en étroite collaboration avec l’Agence du Numérique, le projet ARIAC BY DIGITALWALLONIA4.AI, un ambitieux plan de recherche qui mobilisera une soixantaine de chercheurs pendant 6 ans en cohérence avec les actions entreprises par l’Europe en intelligence artificielle.

L’objectif des activités de recherche du projet ARIAC BY DIGITALWALLONIA4.AI est la création d’outils informatiques basés sur une intelligence artificielle de confiance qui offriront un avantage compétitif au tissu industriel wallon dont ses quatre secteurs de pointe (les “4M”), Médecine, Média, Mobilité et Manufacturing, mais aussi aux secteurs de l’énergie, de la gouvernance et de l’éducation.

Ce projet “Applications et Recherche pour une Intelligence Artificielle de Confiance” (ARIAC) s’inscrit dans la lignée du programme régional DigitalWallonia4.ai de Digital Wallonia.

ARIAC s’étalera sur 6 ans et dispose d’un budget global de 32 millions €.

Les recherches menées visent à développer des concepts technologiques nouveaux et à les valider au niveau du laboratoire. La montée en maturité de ce savoir sera investiguée et ces savoirs transmis suivant les chemins les plus courts vers le tissu industriel. Les nouvelles briques technologiques (les algorithmes et les jeux de données qui y sont associés) seront mises en forme pour répondre à une série de challenges collectifs identifiés (les “grands défis”) directement assimilables par l’industrie. Elles seront ensuite directement accessibles par le tissu industriel via leur publication sur la plateforme de la TRAIL-Factory.

Les efforts de recherche seront renforcés et mutualisés grâce au développement et à la mise en œuvre d’une plateforme commune, la TRAIL-Factory, qui permettra une interaction forte avec les acteurs socio-économiques (les entreprises) qui sont les ultimes bénéficiaires des avancées de l’IA. La plateforme va faciliter une recherche orientée vers le transfert de technologie et valoriser les compétences de la Wallonie disponibles dans le domaine de l’IA. Ces objectifs seront appuyés par une politique de communication et d’échange d’information entre l’industrie et la recherche. Les chercheurs des universités et des CRAs seront également appelés à contribuer et à s’engager dans un écosystème d’innovation au travers de différentes initiatives (hackathons, sandboxes avec des partenaires clés, rencontres au sein des incubateurs, …). Ces actions permettront de s’assurer de l’impact des briques technologiques développées (workshops, tutoriels, etc.) et des interactions entre recherche et monde socio-économique wallon, notamment pour assurer une remontée des besoins de la Wallonie.