Le président du MR Olivier Chastel prend acte de l’annonce faite par le président du cdH ce 19 juin. Cette annonce confirme le constat posé par le MR. « Depuis plusieurs mois, nous ne cessons en effet de dénoncer l’inertie des gouvernements fédérés », déclare Olivier Chastel. « En Wallonie, en Fédération Wallonie-Bruxelles et à Bruxelles, les ministres-présidents socialistes consacrent leurs forces à sauver leur parti. La gestion des entités fédérées passe donc totalement au second plan ».

« Le redressement des entités fédérées est vital. Le MR répondra donc favorablement à un appel au dialogue politique sur l’avenir des entités fédérées », conclut Olivier Chastel. Le bureau du MR se réunira dès ce soir afin d’examiner la situation politique.

Rappel du contexte

Ce 19 juin, le président du cdH Benoît Lutgen a fait une annonce étonnante. Il souhaite mettre un terme à sa collaboration avec le PS dans les entités fédérées. “La rupture doit être immédiate”, dit-il. Cela remet en cause l’existence des majorités en Wallonie, à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles.