Communiqués

Distinctions: Boris Nemtso, Prix International Jean Rey 2016

Le Comité de sélection du Cercle Jean Rey, présidé par Louis Michel, Ministre d’État, Député européen et Co-Président de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE a décidé d’attribuer à titre posthume le Prix International Jean Rey 2016 à M. Boris Nemtso.

Le Comité de sélection du Cercle Jean Rey, présidé par Louis Michel, Ministre d’État, Député européen et Co-Président de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE a décidé d’attribuer à titre posthume le Prix International Jean Rey 2016 à M. Boris Nemtsov, Opposant et ancien Vice-Premier Ministre russe, assassiné le 26 février 2015, pour son engagement en faveur de la démocratie, de la justice et des droits de l’homme.

 Je suis particulièrement heureux que le Prix international Jean Rey soit attribué à Boris Nemtsov pour son courage politique et pour son engagement sans faille en faveur du respect de la démocratie et des libertés publiques.  La démocratie n’est jamais acquise et il faut être, comme le fut Boris Nemtsov, ambitieux pour l’humanité. Chaque homme porte dans le cœur et l’esprit une partie de vérité. Elle lui vient de ce qu’il a de plus cher, à savoir sa liberté de penser et de parole. En fait, ce n’est qu’en confrontant librement et dans le respect mutuel les idées, les opinions et les rêves des uns et des autres, qu’on peut tracer les contours d’un destin collectif et vertueux “.

Personnalité incontournable en Russie

Boris Nemtsov, personnalité incontournable de la société civile russe, a œuvré à l’édification d’une Russie démocratique, prospère et pacifique. Se battant sans relâche pour la liberté et la démocratie en Russie, il a été lâchement assassiné en février 2015 sur un pont, à proximité du Kremlin. Il s’était investi dans un dossier prouvant l’implication des forces militaires russes dans la guerre à l’est de l’Ukraine. Sa mort est survenue quelques semaines plus tard. Néanmoins, il a poursuivi ses investigations en dépit des intimidations et des pressions. Nemtsov a tenu le Kremlin responsable de la mort de soldats russes en Ukraine. Il a proclamé que cette intervention militaire, menée dans un État voisin, ne l’était pas au nom du peuple russe.

Par ailleurs, Boris Nemtsov  s’est, durant toute sa vie, battu pour une Russie différente, vivant en paix avec ses voisins. En effet, sa vision était basée sur l’État de droit et respectueuse de la démocratie et des droits humains. Il fut leader de l’Opposition et militant de la société civile. De par cette fonction, il n’a eu de cesse de dénoncer la corruption et l’abus de pouvoir politique en Russie.

Associer l’Europe à la pensée libérale

En créant le Cercle Jean Rey en 2004, la volonté de Louis Michel était d’associer l’Europe à la pensée libérale. Jean Rey, Premier Président de la Commission unique, était un visionnaire d’une renommée européenne et internationale. De plus, il était également fédéraliste, européen et libéral dans le sens le plus progressiste du terme. Il voulait une Europe forte de l’intérieur et généreuse de l’extérieur. Une Europe qui soit une force d’équilibre, de paix et de progrès dans le monde. Il a toujours vu l’Europe comme une valeur ajoutée pour les pays qui la composent et ce, dans le respect des diversités culturelles. Selon lui, une Europe intégrée, doit permettre à toutes les diversités légitimes qui la composent de s’exprimer et de s’épanouir pleinement.

La Fondation “Boris Nemtsov” recevra le prix de 10.000 €.  Zhanna Nemtsova a créé cette fondation à la mémoire de son père Boris Nemtsov. Cette fondation soutient la société civile russe dans sa lutte pour une Russie pacifique, libre et démocratique.

Enfin, la cérémonie de remise des prix aura lieu en 2016. Elle aura lieu autour du premier anniversaire de l’assassinat de Boris Nemtsov au Parlement européen à Bruxelles.

Plus d'infos