Suite au dernier Comité de Concertation, les métiers de contact sont à nouveau fermés, ainsi que les commerces non-essentiels qui peuvent néanmoins travailler sur rendez-vous ou en » click and collect ». Le ministre David Clarinval met en œuvre des mesures de soutien.

Le ministre des PME et des Indépendants David Clarinval confirme que ceux qui sont dans l’obligation de cesser leurs activités pourront bénéficier du double droit passerelle de crise.

Ainsi, les métiers de contact (instituts de beauté, instituts de pédicure non médicale, salons de manucure, salons de massage, salons de coiffure et barbier ainsi que les studios de tatouage et de piercing) qui sont obligées de fermer leurs portes auront droit au double droit passerelle pour les mois de mars et avril.

C’est aussi le cas des agences de voyage. Vu l’interdiction des voyages non-essentiels, elles auront également droit au double droit passerelle pour le mois d’avril comme elles l’ont eu pour le mois de mars. La situation sera réévaluée pour le mois de mai.

En ce qui concerne les magasins dits « non-essentiels », il ne sont pas considérés comme entièrement fermés car ils peuvent poursuivre leurs activités au moyen d’un système de commande et de collecte, de livraison, ou via un système de rendez-vous. Conscient des difficultés vécues par ces indépendants et de la difficulté de mettre en œuvre ce système de rendez-vous, David Clarinval a mis en place une solution alternative.

Si les entreprises et associations utilisent ce système de rendez-vous, elle doivent être en mesure de démontrer une perte du chiffre d’affaires d’au moins 40 % pour bénéficier droit passerelle de crise simple.

S’il s’avère impossible pour une entreprise ou une association de travailler sur rendez-vous et qu’elle doit cesser ses activités ou qu’elle ne peut travailler que par le biais de click&collect ou de livraison, elle a droit au double droit passerelle pour les mois de mars et avril 2021. Pour y accéder, elle devra fournir les preuves justifiant l’impossibilité d’ouvrir sur rendez-vous à sa caisse d’assurance sociale via un formulaire de déclaration sur honneur entre autres.

Le MR confirme ainsi sa volonté de soutenir au mieux l’ensemble des indépendants en cette période difficile.