Communiqués

Communiqué Willy BORSUS | « Circular Wallonia » : la Wallonie se dote d’une stratégie ambitieuse de déploiement de l’économie circulaire

Sur proposition du Ministre de l’Economie, le Gouvernement de Wallonie a validé en 1ère lecture une stratégie ambitieuse de déploiement d’économie circulaire. En effet, bien que des initiatives existent déjà (chèques économie circulaire, Plan wallon des déchets-ressources, Green Deal Achats Circulaires, formations, site www.economiecirculaire.wallonie.be …), force est de constater qu’elles sont insuffisamment coordonnées et que la Wallonie ne s’est pas encore dotée d’une véritable stratégie en économie circulaire offrant une véritable vision d’avenir.

 

« Or, pour le Ministre de l’Economie Willy Borsus, la transition vers une économie circulaire doit permettre à la Wallonie de renforcer sa compétitivité et de créer des emplois tout en répondant aux enjeux environnementaux. L’économie circulaire sera clairement un pilier de la relance et du redéploiement de notre Région. En outre, la récente pandémie mondiale a mis en exergue la vulnérabilité de notre économie face à des éléments externes liés à la mondialisation des chaînes de valeur. »

 

Cette stratégie s’inscrit pleinement dans les ‘Objectifs de développement durable’ adoptés par les Nations unies, ainsi que dans la Déclaration de Politique Régionale 2019-2024 qui prévoit d’inscrire la Wallonie et « l’ensemble de ses activités économiques dans une approche d’économie circulaire[1]».

 

C’est dans ce contexte que le Gouvernement wallon a décidé dès janvier 2020 d’amorcer les travaux en la matière afin de se doter d’une Stratégie d’ici la fin de l’année 2020.

 

La Stratégie décidée aujourd’hui par le Gouvernement s’articulera autour de cinq domaines :

 

  1. Production et offre de biens et services : ce domaine porte notamment sur la production et l’offre de services au travers d’un approvisionnement durable en ressources qu’elles soient renouvelables ou non, à l’écoconception, au développement de la symbiose industrielle et à la mise en place de l’économie de la fonctionnalité.

 

  1. Consommation et demande de biens et services : ce domaine porte notamment sur la consommation responsable, la consommation collaborative, l’allongement de la durée d’usage (notamment le recours au réemploi et à la réparation), et les changements de comportements.

 

  1. Mobilisation des acteurs : ce domaine est relatif au rôle des acteurs dans la transition vers une économie circulaire. La mise en œuvre de cette transition nécessite l’implication de différents acteurs tels que le secteur public, les entreprises, le secteur associatif, les citoyens, les villes et les communes.  Tous les acteurs ont un rôle à jouer et il est essentiel de les inclure dans le déploiement des boucles de valeur, et d’encourager les partenariats dans les projets en économie circulaire.
  2. Gestion des déchets : ce domaine porte sur les différentes stratégies de prévention et de gestion des déchets et matières en se basant sur l’échelle de Lansik. Même si la production et la consommation responsables, ainsi que la gestion efficiente des sous-produits, sont de nature à limiter la production des déchets (prévention, réduction à la source), la gestion des déchets générés doit d’abord favoriser la valorisation de la matière (recyclage, compostage) et, à défaut, la valorisation énergétique.

 

  1. Filières/chaînes de valeurs prioritaires : ce domaine porte sur sept chaînes de valeurs identifiées comme prioritaires pour la Wallonie, c’est-à-dire la construction et les bâtiments, l’industrie alimentaire et les systèmes alimentaires, les matières plastiques, le transport, la métallurgie, l’eau et le textile.

 

Pour le Gouvernement, la transition vers une économie circulaire nécessite une approche systémique et participative. Ainsi, la stratégie a été construite en intégrant des préoccupations économiques, sociales et environnementales et en suivant une démarche à la fois top-down et bottom-up.

 

Trois instances sont mises place dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie :

 

  • Un Comité de pilotage présidé par le Ministre de l’Economie et co-piloté par la Ministre de l’Environnement et la Ministre de l’Emploi, de la Formation et de l’Economie sociale et qui est l’organe de décision et de suivi stratégique du processus d’élaboration
  • Une Plateforme intra-administrations qui rassemble les pouvoirs publics wallons concernés par l’économie circulaire ;
  • Un Comité d’orientation, organe participatif, qui rassemble les parties prenantes.