Les derniers chiffres actualisés concernant la mesure « zéro cotisation » du SPF Economie montrent qu’entre le 1er trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021, pas moins de 2 195 nouveaux employeurs ont eu recours à cette mesure. Cette augmentation montre l’importance de la mesure pour les PME belges, d’autant plus dans le contexte de la relance.

David Clarinval, le ministre des Indépendants et des PME : « Le fait que malgré la crise 2.195 employeurs supplémentaires aient eu recours à la mesure « zéro coti » au cours de l’année montre à quel point la mesure reste importante. Cette mesure utile constitue une véritable incitation à la création et au développement des petites entreprises en Belgiques. En ce sens elle est une vraie mesure de relance. »

Pour rappel la mesure dite « zéro coti » avait été prise par le gouvernement Michel dans le cadre du tax shift afin de réduire les cotisations sociales patronales des PME qui créent de l’emploi. En pratique, elle se compose de deux volets.

Le premier permet à l’employeur d’être exonéré totalement et à vie de ses cotisations de base pour le premier travailleur engagé à partir du 1er janvier 2016. En complément, c’est le deuxième volet, des diminutions de cotisations ont également été accordées depuis cette même date pour l’engagement du 2ème au 6ème travailleur.

Depuis sa mise en place, le succès de cette disposition ne se dément pas. Entre le 1er trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021, 2.195 employeurs -en plus ont fait un recours à la mesure « zéro coti » pour arriver à 52.556 employeurs à la fin du 1ier trimestre 2021. C’est en Flandre que l’augmentation a été la plus significative avec une hausse de +7,2% et ensuite de +3% en Wallonie. Il s’agit principalement d’emplois dans les secteurs du commerce (20%), de la construction (17%), des activités spécialisées, scientifiques et techniques (13%) ou de l’Horeca (6%).