A l’issue des consultations bilatérales menées ce matin par le Premier Ministre Charles Michel, le chef du groupe MR en appelle à la responsabilité de chacun.

« La situation politique actuelle demande du sang-froid et du dialogue, » avertit David Clarinval. « Le gouvernement a certes été remanié et ne dispose plus d’une majorité au Parlement, mais il entend poursuivre le travail entamé en 2014 afin de garantir la stabilité du pays. De nombreux dossiers sont encore sur la table, il convient de les faire aboutir. Les Belges ne comprendraient pas que le pays soit plongé dans la crise, paralysé par un jeu politique bien éloigné de ses préoccupations quotidiennes. Le pouvoir d’achat, la sécurité, le climat, autant de thèmes que le gouvernement s’est engagé à poursuivre dans les prochaines semaines. »

« Le Premier Ministre a toujours déclaré qu’il comptait travailler en totale concertation avec le Parlement. C’est d’ailleurs le sens des nombreuses rencontres bilatérales qu’il organise aujourd’hui et demain. La situation est inédite, c’est un fait. C’est pourquoi il faut poursuivre le dialogue avec tous les partis démocratiques, dégager des pistes de solutions afin d’éviter un blocage du pays qui serait désastreux pour notre économie ! Il serait en effet catastrophique que le budget 2019 ne puisse être voté la semaine prochaine alors même qu’il entend confirmer de nombreuses réformes dont le pays a besoin. »

« J’en appelle à la responsabilité de chacun, dans le respect des institutions, afin de ne pas plonger la Belgique dans une longue période d’incertitude. »

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir