Bonne gouvernanceEurope & International

BONNE GOUVERNANCE – Les belges de l’étranger pourront voter aux élections européennes

Par 5 octobre 2016 Pas de commentaire

L’accès au vote pour les élections européennes est maintenant accessible à tous les Belges. Ce droit de vote garantit le lien citoyen entre le Belge expatrié et son pays. Les décisions prises concernant son pays ou sa région d’origine le concernent affectivement, familialement, fiscalement ou socialement.

 Tous les Belges pourront voter

L’accord du Gouvernement prévoyait cette extension du droit de vote. La commission de l’intérieur de la Chambre des Représentants l’a votée ce mardi 5 octobre.

Pour le MR, il était indispensable que tous les Belges, où qu’ils résident, donnent leur avis sur les politiques européennes. Celles-ci qui réglementent près de 80% de nos législations.

L’expatriation ne devrait pas être une cause d’interdiction de vote.  C’est un principe d’égalité entre tous les Belges résidant ou non à l’étranger.

Pour rappel, on estime à 60.000 le nombre de Belges résidant en dehors de l’UE et ce chiffre ne fait que croître.

Une procédure largement simplifiée

Le débat sur le vote des Belges de l’étranger n’est pas nouveau. Depuis 1999, les Belges résidant à l’étranger peuvent prendre part à l’élection du Parlement fédéral. Mais la procédure encadrant ce vote est lourde et ne laisse que très peu de temps aux différents acteurs électoraux. A cet égard, le projet de loi voté ce mardi en Commission de l’intérieur tombe à point nommé puisqu’il simplifie la procédure d’organisation du vote des Belges de l’étranger.

Deux exemples concrets :

  • L’électeur belge résidant à l’étranger pourra désormais être rattaché à toute commune ayant accueilli son domicile et non plus exclusivement à sa dernière commune de résidence.  Dans le cadre de cet élargissement des critères de rattachement, le Belge résidant à l’étranger pourra aussi être rattaché à la commune ou son/sa partenaire a été enregisté(e) un jour.
  • Dorénavant, l’électeur qui réside à l’étranger ne sera plus inscrit sur la liste des électeurs d’une commune mais bien sur la liste des électeurs tenue par le poste diplomatique  de carrière. Cela permettra notamment aux communes de décharger une tâche comportant des aspects internationaux qu’elles connaissent peu.  En plus,   tous les électeurs d’une même circonscription consulaire figureront sur une liste unique, quelle que soit la commune rattachée. La communication avec l’électeur s’en trouvera donc simplifiée.

Pour le MR, cette réforme était indispensable. Elle est particulièrement significative pour notre démocratie car les Belges de l’étranger représentent souvent notre savoir-faire à l’étranger et font rayonner l’image de marque de notre pays.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus