Pour encourager encore plus le développement des PME, le gouvernement fédéral vient de prendre deux nouvelles décisions. D’une part, le taux d’imposition pour les PME passera de 25 à 20% sur la première tranche de 100 000 euros de bénéfices.

Favoriser les investissements

Par ailleurs, les investissements seront favorisés, à travers l’augmentation significative de leur déductibilité fiscale. Des mesures ont aussi été prises pour encourager tous les belges à investir dans les start-ups et les PME, via un système de réduction d’impôts.

Le gouvernement fédéral confirme ainsi une de ses grandes priorités. Il s’agit du soutien aux entreprises et à la création d’emplois. Pour le gouvernement fédéral, la lutte contre la pauvreté et le chômage passe par le soutien aux entreprises. Grâce à la baisse du taux d’imposition pour les PME décidées ici, les Belges oseront davantage soutenir eux-mêmes les entreprises. C’est un cercle vertueux. L’argent investi renforcera les entreprises. Les entreprises créeront de l’emploi. Le pouvoir d’achat des travailleurs engagés va augmenter.

Une action dans la continuité

Le gouvernement  fédéral multiplie les mesures en faveur des PME et des indépendants. A ce sujet, n’hésitez pas à visiter notre site consacré à ce sujet. 

Le gouvernement fédéral s’inscrit ainsi dans la continuité des actions menées par le MR depuis 2004. Sabine Laruelle d’abord, Willy Borsus ensuite, et maintenant Denis Ducarme : chacun a agi pour considérablement renforcer l’esprit d’entreprendre.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus