CultureÉconomie & Fiscalité

Quel avenir pour les cultes en Wallonie ?

Par 18 mai 2016 Pas de commentaire

Baisse de la pratique catholique, percée de l’Islam… Sans tabou, le chef de groupe MR Pierre-Yves Jeholet veut évaluer la gestion des cultes en Wallonie.

Pierre-Yves Jeholet veut moderniser la législation relative aux cultes, qui date  en grande partie du 19ème siècle. Pour cela, il vient de déposer un rapport au Parlement wallon.

Sensibiliser le Parlement

Les communes sont en effet confrontées à de multiples problèmes. Ainsi, l’entretien des églises coûte beaucoup d’argent et de nombreuses mosquées ne sont pas reconnues.

Un monde catholique en baisse de fréquentation

Le paysage religieux a fortement évolué ces 30 dernières années. Les catholiques pratiquants réguliers ne représentent plus que 5% de la population wallonne, et cette population vieillit.  « Les églises sont moins fréquentées », dit Pierre-Yves Jeholet. « Mais la population reste très attachée à ces lieux, qu’il faut préserver. Ne faudrait-il pas envisager de regrouper certaines fabriques d’églises, comme cela s’est fait à Tournai ? Cela permettrait de répondre aux problèmes de vieillissement rencontrés chez les bénévoles et de réaliser des économies budgétaires ». Pierre-Yves Jeholet propose aussi de réduire le nombre de lieux de culte en proposant par exemple des affectations partagées.

Des mosquées reconnues

Le culte islamique prend racine dans les villes. La question de la reconnaissance de nouveaux lieux de culte, plus particulièrement ceux ouverts aux musulmans se pose en effet. Alors qu’en Flandre un décret de 2004 prévoit des critères de reconnaissance spécifiques pour les lieux de culte, Pierre-Yves Jeholet constate qu’en Wallonie aucun texte ne légifère encore cette question.

Ouvrir le débat

« Il ne s’agit pas d’aligner des solutions toutes faites et encore moins de présenter le programme de mon parti en matière de cultes. Mon objectif est d’ouvrir le débat et de poser les contours d’un travail parlementaire devant permettre à la Wallonie de se doter d’une législation adaptée à sa réalité » conclut Pierre-Yves Jeholet. La commission du Parlement discutera prochainement du rapport.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus