Bonne gouvernanceÉconomie & Fiscalité

Nouveaux chiffres du PS, nouvel enfumage…

Par 5 janvier 2015 Pas de commentaire

Le MR regrette qu’à nouveau, le Parti Socialiste sème le doute parmi la population avec des chiffres mensongers sur l’impact de la compensation du saut d’index, dont l’effet ne se fera pleinement sentir qu’en 2016.

Les chiffres évoqués par le PS pour les pensionnés et les chômeurs ne reposent sur rien de concret. En effet, une correction sociale s’applique aux pensions et allocations les plus basses et la répartition de l’enveloppe bien-être n’est pas encore définie, ce qui permettra de limiter l’impact du saut d’index pour les pensionnés et les allocataires sociaux.

Pour la toute grande majorité des travailleurs, la hausse de la déductibilité des frais forfaitaires dès le 1er janvier 2015 réduira considérablement l’impact du saut d’index. Certes, les plus hauts revenus contribueront davantage à l’effort.

Le président du MR dénonce les approximations du PS et sa volonté de faire peur. Olivier Chastel insiste : « Selon la Banque Nationale de Belgique, la seule mesure du saut d’index permettra de créer 33 000 emplois supplémentaires. Notre priorité est de garantir l’avenir des générations futures et la sauvegarde de notre sécurité sociale ».