Le président du MR Olivier Chastel se réjouit de l’approbation par le gouvernement de Charles Michel du projet de loi visant la mise en œuvre du « Jobs Deal ». « Le projet de loi adopté ce matin va permettre d’encourager un retour à l’emploi plus rapide par la formation en orientant les demandeurs d’emploi vers les métiers en pénurie », déclare le président du MR.

Cet accord prévoit d’améliorer l’occupation des postes vacants grâce notamment à un meilleur accompagnement des travailleurs dans le processus de recherche d’emploi. Mais également en encourageant les employeurs à investir dans la formation de leurs salariés, en incitant les entreprises à recruter des jeunes, en favorisant la préservation de l’emploi des plus âgés, ou encore en obligeant les entreprises en restructuration à prendre en charge la formation des travailleurs pour un métier en pénurie.

« Alors que 219.000 emplois ont été créés depuis le début de la législature, il est également important d’orienter les demandeurs d’emploi par le biais de la formation vers les métiers en pénurie. Cela permet de garantir la compétitivité des entreprises, de stimuler la création d’emplois mais également de réduire le coût du chômage, ce qui renforce notre sécurité sociale, » explique Olivier Chastel.  Le président du MR rappelle par ailleurs qu’en Wallonie, sous l’impulsion du MR, diverses mesures sont également mises en place pour orienter les demandeurs d’emploi vers les métiers en pénurie.

Pour Olivier Chastel, la création d’emplois et l’accompagnement des personnes en recherche d’emploi reste plus que jamais une priorité. « Cet objectif n’est pas seulement économique. Il est surtout social. En effet, l’emploi est la meilleure protection contre la pauvreté et la meilleure garantie de voir son pouvoir d’achat augmenter », conclut le président du MR.