La signature officielle du Green Deal Achats Circulaires a eu lieu ce 27 novembre en présence du Vice-Président de la Wallonie et Ministre de l’Economie Willy Borsus et de 110 entreprises et pouvoirs publics. À l’initiative du Vice-Président de la Wallonie et Ministre de l’Economie, du SPW, The Shift, de la SRIW, de la Sowalfin, de l’UCM et de l’UWE, ce Green Deal a pour objectif de soutenir la mise en place de politiques d’achat circulaire tout en accélérant la transition économique de la Wallonie.

 

Un Green deal est un accord volontaire entre des partenaires privés, publics et le gouvernement pour lancer des projets de développement durable ambitieux autour d’une thématique spécifique. Il s’agit d’un engagement des signataires à mener de nouvelles actions concrètes à leur niveau et collectivement.

Ainsi, le Green Deal Achats Circulaires vise à accélérer la transition de la Région wallonne vers une économie circulaire grâce à l’engagement d’acteurs privés et publics.

Toutes les informations sont surhttp://economiecirculaire.wallonie.be/green-deal.

Les signataires s’engagent à mettre en œuvre au moinsdeux projets circulaires pilotes, d’achat ou de soutien, endéans les 3 ans du Green Deal. Chaque signataire, acheteur ou facilitateur, choisira les projets concrets qu’il souhaite mettre en œuvre.

En contrepartie, les signataires feront partie d’un réseau d’apprentissage qui leur permettra de s’informer, d’être accompagnés et de s’inspirer. Ils pourront également remonter les écueils rencontrés aux autorités publiques.

Une matinée dédiée à l’économie circulaire était organisée à l’occasion de la signature officielle des participants. 110 organisations ont signé le Green Deal ce matin. Ce chiffre est encore appelé à augmenter dans les prochaines semaines.

 

Willy Borsus : « Je salue le nombre élevé de parties prenantes du projet (fédérations, entreprises, pouvoirs publics, …) et les remercie pour leur implication. Il s’agit d’une première étape vers le développement d’une stratégie wallonne relative à l’économie circulaire. Cette stratégie sera très ambitieuse car nous sommes convaincus des synergies nécessaires entre objectifs économiques et environnementaux et les possibilités de développement sont infinies. »