Election présidentielle française: le président du Mouvement Réformateur Olivier Chastel salue la victoire d’Emmanuel Macron.  » C’est avant tout la victoire de l’optimisme. Mais aussi de l’avenir, de l’ouverture et des valeurs pro-européennes face au pessimisme, à la nostalgie d’un passé imagé, au repli identitaire et au rejet de l’autre « , déclare le président du MR.  » Emmanuel Macron a eu le courage de défendre un projet ouvertement pro-européen et aux orientations libérales ».

Une zone d’incertitude inédite

Le vote en faveur du Brexit en juin 2016 et l’élection de Donald Trump en novembre dernier ont plongé les démocraties européennes dans une zone d’incertitude inédite. Olivier Chastel : « Après la victoire de Mark Rutte et du parti libéral VVD aux Pays-Bas en mars dernier face au populiste Geert Wilders, la victoire d’Emmanuel Macron marque un nouveau coup d’arrêt à la progression des idées populistes et extrémistes en Europe. J’espère qu’il en sera de même lors des prochaines élections en Allemagne en septembre prochain ».

Le MR salue le sursaut démocratique aux Pays-Bas hier et en France aujourd’hui. Néanmoins, il constate aussi que la progression des populismes en Europe est indéniable.  « Les partis traditionnels doivent oser un langage de vérité et de courage. Notamment au niveau européen, face aux citoyens désabusés et séduits par les discours simplistes et populistes. Et ce, qu’ils soient de gauche ou de droite « , conclut le président du MR.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus