« Les faits reprochés à Dimitri Fourny sont graves. » Yves Evrard, député wallon MR et sénateur, condamne la suspicion de fraude électorale commise lors des dernières élections communales à Neufchâteau. Il regrette le non-respect des règles démocratiques.

La justice a pris l’initiative de mener une enquête

Pour rappel, 21 personnes sont inculpées à Neufchâteau dans le cadre d’une enquête de fraude électorale lors du 14 octobre 2018. Trois candidats de la liste Agir Ensemble figurent parmi les 21 inculpés. Cette liste est menée par le député-bourgmestre Dimitri Fourny (CDH).

Pour Yves Evrard, les faits reprochés à Dimitri Fourny sont graves. En effet, il s’agit de faux, usages de faux et d’associations de malfaiteurs. Une mécanique a visé à capter les procurations afin de les dévier et de s’attribuer plus de voix électorales. Suite à plusieurs anomalies observées le jour des élections communales, la justice a pris l’initiative de mener une enquête.

Respecter les règles démocratiques

Tout d’abord, l’enjeu va au delà de gagner ou de perdre. Pour Yves Evrard, l’enjeu principal est le respect des règles démocratiques lors d’une période où le fossé entre citoyens et politiques est grand.

Ensuite, en tant que candidat lors d’élections, il est impératif de respecter les règles.

Enfin, un siège est en jeu. En effet, la liste Agir Ensemble possède 10 sièges tandis que la liste Pour Vous (menée par Yves Evrard) a 8 sièges. Les deux listes peuvent se retrouver à égalité.

« Dimitri Fourny doit faire un pas de côté »

Pour Yves Evrard, Dimitri Fourny et les autres personnes impliquées doivent faire un pas de côté. Il est anormal que Dimitri Fourny, qui fait l’objet d’inculpations graves, exerce toujours son rôle de bourgmestre et soit en charge de la gestion communale.