La note publiée par PS et Ecolo ne contient aucun chiffre. Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Climat, s’inquiète de l’absence de chiffrage dans le document du “Coquelicot” (majorité minoritaire PS-Ecolo accompagnée d’acteurs de la société civile). La note ne contient également aucune vision sur les entreprises, l’économie, les investissements, etc. En outre, Jean-Luc Crucke souhaite parvenir à l’équilibre budgétaire en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB).

Wallonie: aucun chiffrage dans la note PS-Ecolo

Tout d’abord, la note publiée par PS et Ecolo inquiète Jean-Luc Crucke. En effet, aucun chiffrage n’est présent dans ce document alors que le Gouvernement minoritaire PS-Ecolo prévoit beaucoup de gratuité. De plus, la note ne contient également rien sur les entreprises, l’économie, les investissements, le développement des aéroports, la ruralité, etc.

Ensuite, pour Jean-Luc Crucke, la Wallonie a besoin d’initiatives réformatrices et non de réflexes conservateurs. Il y a une urgence climatique, sociale et économique. Par conséquent, la Wallonie n’a pas le temps pour un Coquelicot. C’est un Gouvernement stable et majoritaire qui peut changer les lignes.

Enfin, si les libéraux sont réinvités autour de la table de négociation, Jean-Luc Crucke ne se contentera pas des restes. “Si on invite les libéraux à la fin du repas, il faudra remettre le couvert. Pour moi ce qui compte, c’est le programme et les idées, pas la forme, l’illusion.

Parvenir à l’équilibre budgétaire en Fédération Wallonie Bruxelles

Jean-Luc Crucke émet plusieurs idées afin de parvenir à l’équilibre budgétaire en FWB (gouvernée par le PS et le CDH). Le déficit serait de 250 millions d’euros. Par conséquent, selon le ministre, un ajustement permettrait de revenir à l’équilibre.

En outre, Jean-Luc Crucke souhaite également préparer 2025 (la Wallonie recevra de la Flandre 600 millions d’euros en moins sur 10 ans). Il est primordial d’assainir certaines pratiques et de rationaliser des structures.

Quatre Régions fortes

A titre personnel, Jean-Luc Crucke est favorable à 4 Régions fortes qui se respectent. La Commission européenne imposait des critères en matière de climat. En Wallonie, le processus n’est pas terminé mais les critères sont presque atteints. Par contre, la Flandre est très en retard.

En outre, le ministre souhaite un 2e parlement qui regroupe des experts et des citoyens. Un tel mécanisme serait plus utile que le Gouvernement minoritaire “Coquelicot”.

Ceci pourrait vous intéresser: