Justice

Une justice qui prend en compte les victimes.

Par 10 janvier 2015 Pas de commentaire

La volonté du Gouvernement Michel est de durcir les conditions de libération des détenus

Ce mardi 6 janvier, Denis Ducarme a accordé une interview à la DH. Il est revenu sur la volonté du Gouvernement Michel de durcir les conditions de libération des détenus.

Cela fait 20 ans que le MR plaide pour un durcissement de la Justice. Pour les libéraux, la Justice ne peut se permettre d’entretenir une politique laxiste et légère.

En effet, une Justice qui manque de fermeté entraine toujours un sentiment d’impunité.

Faut-il rappeler  qu’en Belgique, plus de 4 prisonniers sur 10 sont récidivistes ? Pour le MR, cette situation n’est pas acceptable et ne reflète pas la qualité de la Justice à laquelle tous les Belges ont droit.

Aujourd’hui, un condamné peut être libéré au tiers de sa peine et un récidiviste aux deux tiers de celle-ci. Avec le changement apporté par le Gouvernement Michel, on passera du tiers de la peine aux deux tiers et des deux tiers aux trois quarts pour les récidivistes.

Pour Denis Ducarme, cette mesure est une priorité :

« C’est une mesure phare de l’accord de Gouvernement. Nous allons donc la mettre en place le plus rapidement possible et c’est prévu pour 2015. Il est totalement inacceptable de voir un meurtrier récidiviste sortir de prison de façon anticipée. C’est intolérable pour les familles de victimes. »

Le Chef de Groupe MR à la Chambre se réjouit de cette mesure, en particulier pour les victimes qui seront mieux respectées.

« Avec les peines incompressibles, la peine sera fixée dès le départ et les victimes n’auront désormais plus de mauvaises surprises . »