La commission de la santé publique a voté à l’unanimité la proposition de loi de Damien Thiéry qui introduit des modifications extrêmement positives pour les pharmaciens et les patients

Tout d’abord, la proposition instaure un honoraire de disponibilité pour les pharmaciens.

Cet honoraire de disponibilité prévoit une rémunération pour les pharmaciens pour leur service quand ils participent aux services de garde. Ce nouvel honoraire ne sera pas facturé aux patients mais à l’INAMI.

Dès l’entrée en vigueur de la loi, les pharmaciens ne factureront plus d’honoraires de garde aux patients pour des médicaments prescrits par un médecin qu’il s’agisse de médicaments remboursables ou non remboursables alors que jusqu’à présent, le patient pouvait payer jusqu’à 5 euros de forfait.

Pour Damien Thiéry, député fédéral MR : « c’est du win-win ! Ces dispositions sont positives pour les pharmaciens, ils sont valorisés dans leur rôle et dans leur travail et les patients ne payeront plus lorsqu’ils iront à la pharmacie de garde si leur médecin leur a prescrit des médicaments. »

Par ailleurs, la commission de la santé a également approuvé la création d’un Conseil fédéral des pharmaciens comme le secteur le demandait depuis de nombreuses années. « A ce jour, les pharmaciens étaient l’unique profession des soins de santé à ne pas avoir un organe consultatif propre. Il était donc logique de créer ce conseil qui aura pour rôle de se prononcer sur tous les aspects relatifs à la profession de pharmaciens et à l’élaboration des soins pharmaceutiques. »