JusticeSécurité

Un signal fort aux victimes d’actes intentionnels de violence

Par 20 mai 2016 Pas de commentaire

Le Mouvement Réformateur affirme de façon très nette son soutien à toutes les victimes d’actes intentionnels de violence

Le président du MR Olivier Chastel souligne avec satisfaction que les victimes de violence seront désormais mieux soutenues financièrement. Et ce, grâce à une proposition de loi déposée par le MR et votée hier à la Chambre. « Cette proposition de loi est évidemment un geste fort envers les victimes des attentats de Bruxelles et leurs proches. Mais les personnes touchées par le terrorisme n’en seront pas les seules bénéficiaires. Le MR affirme de façon très nette son soutien à toutes les victimes d’actes intentionnels de violence. Victimes qui se sentent souvent bien seules pour affronter toutes les difficultés auxquelles elles font face pour se reconstruire. »

Violences : les plafonds d’aide relevés

Le président du MR rappelle les nombreuses avancées permises par cette loi. Augmentation des plafonds d’aide :  Ils passeront de 62.000 à 125.000 euros pour l’aide principale et de 15.000 à 30.000 euros pour l’aide urgente. Une aide plus facile à obtenir :  En effet,  la victime ne devra plus entamer une procédure pénale avant de la demander. Enfin, toutes les personnes ayant un rapport familial durable avec la victime décédée ou blessée pourront bénéficier de l’aide. « Ainsi, la belle-famille de la victime aura accès à ce soutien financier, ce qui n’était pas le cas auparavant », explique le président du MR.

Olivier Chastel se réjouit que cette proposition de loi déposée par le MR ait été adoptée à l’unanimité. « Les actes terroristes qui ont frappé notre pays demandent des réponses fortes dépassant les clivages partisans. Après avoir vécu l’horreur, les victimes et leurs proches doivent faire face à de nombreuses difficultés psychologiques, médicales et financières. Le vote de ce texte, deux mois presque jour pour jour après les attentats, n’en est que plus symbolique ».

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus