Ce jeudi 28 mars 2019, le Gouvernement wallon, sur proposition du Ministre des Aéroports, Jean-Luc Crucke, a approuvé le protocole d’accord entre la Ville de Saint-hubert, la SCRL société de gestion de l’aérodrome, la Régie communale autonome, la Région wallonne et la SOWAER afin d’assurer la reprise de l’aérodrome de Saint-Hubert par la Ville de Saint-Hubert.

Contexte

Le Protocole d’accord du 10 avril 2014, qui organise les relations sur le site de l’aérodrome de Saint-Hubert entre la Société de gestion et la Région wallonne, vient à expiration ce 10 avril 2019. Afin de pouvoir pérenniser les activités présentes sur l’aérodrome de manière optimale, un nouveau modèle de gestion des infrastructures doit être envisagé.

Nouveau protocole d’accord

Un nouveau protocole d’accord prévoit la reprise de la gestion en propre par la Ville de Saint-Hubert de l’aérodrome. La Ville de Saint-Hubert assumera seule la direction de l’exploitation et du commandement de l’aérodrome et assurera de façon autonome la stratégie, la direction et la gestion de l’aérodrome, dans ses aspects commerciaux et liés à la gestion aéronautique.

Afin de finaliser le programme d’investissement de l’aérodrome initié et approuvé par le Gouvernement en 2014, et à titre de compensation de son désengagement du bail emphytéotique, la Région par l’intermédiaire de la SOWAER verse à la Ville le solde de l’enveloppe correspondant à 1.027.570 €. Des investissements seront notamment prévus dans le bâtiment Horeca, un renforcement des seuils de piste afin d’accueillir de la petite aviation toute l’année et bien d’autres projets afin de diversifier l’activité. Elle pourra ainsi bénéficier d’une réelle plateforme touristique et sportive.

De même, afin de garantir les 5 équivalents temps plein sur le site la Région s’engage à prolonger l’aide à l’emploi au travers de points APE et prendre en charge le solde des points APE de manière dégressive jusque 2037.