Ce jeudi 4 octobre, nous fêtons la journée mondiale des animaux. L’occasion de rappeler les avancées historiques pour le bien-être animal en Wallonie. Celles-ci sont réunies dans un Code du bien-être animal voté hier par le Parlement wallon.

Respect et préoccupation

Le bien-être animal est un centre d’intérêt de plus en plus grand dans la population. Intérêt devenue préoccupation avec la multiplication des cas de maltraitance animale. Ces faits, inacceptables, mobilisent et interpellent les citoyens et les associations pour le bien-être animal. Au MR, nous sommes conscients de l’importance de la protection animale. Son objectif vise au respect des animaux par des actes qui leurs permettent d’avoir une vie décente et d’éviter des souffrances inutiles.

Un tout nouveau code du bien-être animal

Pour tendre vers cet objectif d’un bien-être animal plus présent, le Gouvernement wallon de Willy Borsus a adopté un tout nouveau Code du bien-être animal.

Aussi, parmi ses nouvelles mesures, nous pouvons retenir :

  • Instauration d’un permis immatériel pour les particuliers afin de détenir des animaux domestiques. Celui-ci pourra être retiré en cas de maltraitance animale ;
  • Sanctions plus sévères pour les propriétaires coupables de maltraitance animale ;
  • Interdiction de nouveaux élevages de poules pondeuses en cage. Fin des activités actuelles pour 2028;
  • Interdiction des poneys de foire ;
  • Les cirques ne pourront plus utiliser d’autres animaux que les animaux domestiques ;
  • Le Gouvernement pourra autoriser l’abattage d’animaux sur le lieu d’élevage. La mise à mort d’un animal se fera uniquement après anesthésie ou étourdissement ;
  • Installation de vidéosurveillance obligatoire dans chaque abattoir installé en Wallonie et formation du personnel encadrant;
  • Interdiction des expériences sur les animaux si celles-ci n’ont pas de finalité liée à la santé humaine ou animal.

Un Code issu de nombreux travaux

Enfin, ce Code est le résultat d’un consensus, de dialogues fructueux entre différents intervenants. Effectivement, de nombreuses associations, des professionnels de l’élevage, des scientifiques, ont travaillé ensemble pour arriver à ce texte ambitieux. Son application est un vrai plus pour nos animaux.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir