Il est primordial de respecter les engagements à l’égard des détenteurs de panneaux photovoltaïques. Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget et de l’Energie, veut exonérer les personnes ayant eu des panneaux avant le 1er juillet. En procédant de la sorte, le Gouvernement wallon respecte ses engagements et la directive européenne. En outre, grâce à Jean-Luc Crucke, la Wallonie sort de la bulle du photovoltaïque.

Exonération du tarif prosumer: respecter ses engagements

Pour rappel, le tarif prosumer est un tarif qui doit faire contribuer aux frais de réseau les prosumers, c’est-à-dire les producteurs qui sont aussi consommateurs. Il va s’appliquer essentiellement aux propriétaires de panneaux photovoltaïques.

Le tarif prosumer est annoncé depuis 3 ans par la Commission wallonne pour l’Energie (Cwape), et rentre en vigueur en 2020. Jean-Luc Crucke souhaite une exonération pour toutes les personnes ayant installés au moins un panneau photovoltaïque avant le 1er juillet. Malheureusement, ce dossier n’a pas été voté au Parlement wallon.

Cette exonération est une question de respect. En effet, pour le ministre, il faut respecter les engagements à l’égard des détenteurs de panneaux photovoltaïques. Il est également nécessaire de respecter l’Europe. Une directive européenne interdit l’effet rétroactif en la matière.

Enfin, ce dossier reviendra lors de la prochaine législature. Pour le MR, l’exonération du tarif prosumer fera partie d’un accord de Gouvernement.

Grâce à Jean-Luc Crucke, la Wallonie sort de la bulle du photovoltaïque

La Wallonie sort de la bulle du photovoltaïque. Cette dette de 1,5 milliards d’euros provient du passage d’Ecolo et de Jean-Marc Nollet dans le Gouvernement wallon de 2009 à 2014.

Jean-Luc Crucke vient d’apporter une solution pérenne pour l’avenir, et ce sans mettre de côté les certificats verts. De plus, cette solution apporte une diminution de la surcharge.

Pas question de travailler avec la N-VA s’ils veulent du confédéralisme

« Si la N-VA désire faire du socio-économique, il est possible de travailler avec eux. » Par contre, il est hors de question de travailler avec la N-VA pour avoir du chaos et du confédéralisme.