Le Parlement de Wallonie a approuvé la proposition de décret porté par le MR pour l’instauration d’un service garanti aux TEC.

Grâce à ce vote, il sera proposé de faire figurer dans le contrat de gestion 2018 des TEC le service garanti en cas de grève des bus. Le Conseil d’Administration et les syndicats devront ensuite approuver ce contrat de gestion.

Un pas de plus pour arriver à la continuité de service pour les passagers, même en cas de grève.

Une revendication de longue date du MR

Pour rappel, le service minimum garanti en cas de grève est une demande de très longue date du Mouvement Réformateur. Ces dernières années, des grèves à répétition ont considérablement nui à l’image de la société de transport wallonne. Cette situation porte préjudice aux usagers, qui font face à une profonde incertitude. Ils n’ont plus confiance et préfèrent ne pas utiliser les transports en commun. Il arrive également que des grèves surviennent en pleine période d’examens. C’est alors une catastrophe pour les étudiants. Que dire également des personnes qui ont un rendez-vous médical ou doivent rendre une visite à l’hôpital. Si elles n’ont pas de voiture, elles sont complètement bloquées. En tant que service public, les TEC se doivent donc d’assurer un service garanti sur les lignes les plus importantes.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir