Pour le président du MR Olivier Chastel, l’heure n’est pas aux discussions institutionnelles. « Elles n’ont pas été au centre des discussions au cours cette législature et ne le seront avant son terme. »

 

Dans le cadre de la préparation des élections de mai 2019, le Mouvement Réformateur établira son programme en vue de la prochaine législature et ce y compris sur le chapitre institutionnel. « Le programme général du MR sera débattu début 2019 en vue des élections du mois de mai. Le chapitre institutionnel et toutes les mesures permettant d’améliorer l’efficacité des institutions seront abordés à cette occasion ».

 

Depuis le début de cette législature, le Mouvement Réformateur se consacre de manière permanente à l’application des réformes socio-économiques qui produisent de l’emploi, l’augmentation du pouvoir d’achat et la relance économique de notre pays. « Pour l’heure, le Mouvement Réformateur se focalise pleinement sur les nombreuses mesures à mettre en oeuvre et qui visent à améliorer durablement le bien-être de tous ».

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir