La Belgique compte près de 10% d’aidants proches. Ces personnes qui aident au quotidien des proches victimes d’un déficit d’autonomie et qui ont besoin d’une assistance continue. Leur apport seconde l’aide reçue par la mutuelle mais elle est bien souvent nécessaire et essentielle.

Jusqu’à présent, ces aidants proches ne pouvaient bénéficier d’un réel statut. Cette reconnaissance sera désormais étendue ! Ce mercredi en Commission des Affaires Sociales, les députés ont en effet voté la reconnaissance légale des aidants proches. Le texte sera définitivement adopté lors

Faisant suite à une réflexion portée par une majorité de partis, de nouveaux amendements portés par le MR permettront désormais de se faire reconnaitre comme aidant proche quels que soient la situation et le niveau de dépendance de la personne en perte d’autonomie. Ces changements dans la loi assurent la possibilité d’un congé Aidant Proche d’une durée d’ un mois (avec une possibilité d’extension à 6 mois), ainsi qu’une assimilation pour le calcul de la pension

Pour le Chef de groupe MR  à la Chambre David Clarinval, il s’agit d’une avancée majeure et d’une reconnaissance pour de nombreuses personnes impliquées dans le quotidien difficile de leurs proches. « Nous portons ce projet depuis 2014. Il s’agit d’une vraie reconnaissance envers ceux qui se consacrent à leurs proches. En leur offrant une réelle protection sociale et une couverture pour leur pension, c’est la solidarité qui est réellement soutenue. Nous porterons d’ailleurs d’autres mesures pour accroitre encore ces droits dès la prochaine législature, notamment en ce qui concerne les indépendants. »