Cette question, beaucoup de travailleurs se la posent. Quel sera le montant de ma pension ? Le montant de la pension est variable et dépend de la situation personnelle du travailleur. Comment avoir une idée du montant de ma pension ? Des outils existent pour permettre d’avoir une idée du montant de sa pension, afin de mieux la préparer. Le gouvernement fédéral a développé des simulateurs accessibles sur www.mypension.be.

Le risque de pauvreté des pensions diminue

En Espagne, en Italie, en Grèce, au Portugal, les pensions ont diminué. Pas en Belgique. Au contraire, la pension minimum a augmenté comme jamais auparavant (160 €/mois pour les indépendants, 100€/mois pour les salariés). L’action du gouvernement permet d’augmenter les pensions. Cela se traduit d’ailleurs par une diminution du risque de pauvreté des pensionnés. A l’avenir, personne n’aura moins de pensions qu’aujourd’hui.

Racheter mes années d’étude pour augmenter le montant de ma pension ?

Un des objectifs de la réforme des pensions est aussi d’harmoniser les différents régimes existants (salarié, indépendant, fonctionnaire). Depuis la fin 2017, la valorisation des années d’études pour le calcul de la pension est ainsi harmonisée dans ces 3 régimes de pension (salarié, indépendant, fonctionnaire). Chacun peut donc racheter ses années d’études, ce qui permet d’augmenter le montant de sa pension. Le rachat des années d’étude n’a par contre pas d’impact sur l’âge du départ à la retraite. L’intérêt de ce rachat dépend de la situation individuelle de chacun.

Et si je travaille plus, je gagne plus ?

Le gouvernement fédéral a pris plusieurs mesures pour augmenter le pouvoir d’achat des pensionnés. Ainsi, pour les retraités poursuivant une activité professionnelle, les revenus professionnels perçus après 65 ans ou après 45 années de carrière ne sont plus soumis à aucune limitation depuis 2015.

Le gouvernement fédéral a aussi mis fin à la limitation à l’unité de carrière. Ceux qui travaillent après la carrière complète (45 ans) se constituent ainsi des droits de pension complémentaires, même s’il ne s’agit que de quelques mois supplémentaires.

Enfin, celles et ceux qui exercent un métier pénible pourront partir plus tôt à la pension. Mais s’ils continuent à travailler, ils se constitueront des droits de pension supplémentaires nommé « bonus pénibilité ». Ce système n’existait pas auparavant.

Ceci pourrait vous intéresser

A quel âge puis-je prendre ma pension ?

Qu’est-ce que la pension à points ?

A quel âge puis-je prendre ma pension ?

Pensions: stop à la désinformation !

Découvrez notre bilan
Cliquez ici
Découvrez notre bilan
Cliquez ici