Enseignement

Le MR promeut l’excellence, tant intellectuelle que technique. Les jeunes doivent acquérir les compétences qui leur permettront de s’adapter à un milieu de travail et à un environnement social en perpétuelle évolution.

Un enseignement

de qualité et

d’excellence

L’enseignement est un socle inconditionnel de la démocratie : il fonde toute forme de développement, qu’il soit scientifique, social, économique, technique ou culturel. Sans un enseignement de qualité, nul progrès n’est possible, nulle réforme ne peut être envisagée, expliquée, approuvée ni comprise. Le libéralisme engagé propose l’effort, l’étude, et le mérite pour tous, dans un climat de respect et de bienveillance.

Le libre choix

de l’établissement

scolaire par les parents

Les Libéraux sont les véritables défenseurs de la liberté d’enseignement et, partant, de toutes les écoles. Ils veulent garantir le principe qui consacre le libre choix d’établissement scolaire des parents. Ils entendent garantir l’accès à un enseignement de qualité et géographiquement proche des élèves qui y sont inscrits.

Un enseignement

obligatoire qui

prépare mieux

à l’enseignement

supérieur

Relever le niveau de l’enseignement implique d’augmenter le niveau de chaque élève. L’enseignement obligatoire doit mieux préparer à l’enseignement supérieur. Tous les élèves disposent du même droit d’atteindre leur plein potentiel d’apprentissage et ils doivent tous avoir un accès égal à des enseignants qualifiés et motivés.

Une école pour

l’égalité des chances

C’est à l’école que doit être mis en œuvre le principe d’égalité des chances, d’égalité entre les femmes et les hommes et d’équité. Le rôle des enseignants et éducateurs est essentiel afin, dès le plus jeune âge, de repérer les inégalités sociales et d’utiliser les moyens nécessaires pour y apporter la réponse adéquate. L’école doit permettre à chaque enfant, quels que soient son origine socio-culturelle, ses capacités personnelles ou ses besoins spécifiques, de s’épanouir, de se dépasser et de prendre sa place dans la société. Une école de qualité, exigeante, en est la meilleure garante.

Une orientation

des jeunes

vers les métiers

d’avenir

Le facteur humain est fondamental dans la recherche et l’innovation technologiques. La formation des jeunes doit les conduire à s’orienter vers les métiers d’avenir, en particulier techniques et scientifiques. Les Libéraux veulent renforcer l’attrait de ces formations techniques, scientifiques et technologiques. L’enseignement doit à la fois élargir le champ des connaissances, former à la citoyenneté et préparer au marché de l’emploi.

Des formations

adaptées

aux besoins

du monde du travail

Le MR promeut l’excellence, tant intellectuelle que technique. Les jeunes doivent acquérir les compétences qui leur permettront de s’adapter à un milieu de travail et à un environnement social en perpétuelle évolution. L’enseignement supérieur et universitaire doit offrir des formations adaptées aux besoins de notre époque. Les étudiants doivent y bénéficier d’un enseignement de qualité. Le financement de l’enseignement supérieur doit rencontrer les besoins, afin d’en garantir l’excellence et l’autonomie.

Une revalorisation

de l’enseignement

qualifiant

Quant à la revalorisation de l’enseignement qualifiant, elle passe aussi par davantage de synergies avec le monde de l’entreprise, notamment par le développement de stages et de formations en alternance afin de rencontrer les besoins et d’assurer un avenir professionnel aux élèves.

Un meilleur apprentissage

des savoirs de base

Un meilleur apprentissage des savoirs de base permettrait de diminuer l’échec dans le supérieur. Les Libéraux souhaitent aussi une meilleure approche pour l’apprentissage des mathématiques et des sciences. L’esprit scientifique est un acquis essentiel de notre culture et de notre société, il est source de progrès, combat l’obscurantisme et est capable de fournir des solutions innovantes aux enjeux de la société du 21ème siècle.

Des enseignants

respectés

Un enseignement de qualité repose avant tout sur les compétences, la motivation et la conscience professionnelle des enseignants. Ils sont le vecteur du transfert des connaissances et contribuent à façonner les citoyens de demain, en développant les notions de compréhension, d’expression, de dialogue, de tolérance et de libre arbitre. Leur rôle de transmission du savoir entre les générations doit être mieux reconnu et soutenu. Les Libéraux veulent rétablir la légitime confiance et la reconnaissance que le corps enseignant mérite. Les enseignants doivent être respectés tant par les parents que par les élèves. Pour les Libéraux, les écoles doivent disposer de l’autonomie et de la liberté d’action su sante pour atteindre les objectifs fixés par des normes claires et précises, sans subir de harcèlement administratif qui se fait au détriment de la vocation pédagogique de l’école.

Une généralisation

de l’apprentissage

de plusieurs langues

La première mission de l’école porte sur l’apprentissage et la maîtrise de la langue pour tous les enfants. Cet apprentissage est aussi un élément prioritaire des parcours d’intégration pour les nouveaux arrivants et pour les enfants dont la langue maternelle n’est pas la langue de l’enseignement. Les Libéraux souhaitent aussi généraliser l’apprentissage de plusieurs langues, notamment par des processus d’immersions ou d’échanges d’élèves et d’enseignants et ce dès les maternelles.

Un apprentissage

du numérique et

de son langage

dès le plus jeune âge

Tous les moyens doivent être mis en œuvre pour développer l’apprentissage de la langue numérique, passeport indispensable pour l’emploi. L’éducation à la société digitale est également indispensable. Par delà l’expérimentation, une maîtrise de son fonctionnement est source d’épanouissement et permettra de nombreux développements économiques. Les Libéraux ont confiance en la jeunesse. L’enseignement doit les doter des outils de compréhension et de maîtrise.

Un cours

de philosophie

et citoyenneté

L’ouverture à l’autre est l’un des fondamentaux d’une société à la fois vivante, apaisée et durable. Cette ouverture commence dès le plus jeune âge par le biais de l’enseignement, par l’apprentissage des connaissances, par la richesse de l’expérience. Le cours de philosophie et de citoyenneté mobilisant l’intelligence critique, doit être constamment attentif à l’apprentissage du débat et de l’argumentation. C’est le premier droit d’un citoyen que de pouvoir faire valoir son point de vue, et de pouvoir défendre ses idées. A ce titre, il est nécessaire de s’opposer à tout conformisme des opinions et de favoriser l’émergence d’idées originales. Le Mouvement Réformateur croit en la force des débats d’idées et de la liberté d’expression qui permettent de se forger une opinion critique, dans le respect de la loi.

Un renforcement

de la culture

entrepreneuriale

Le Mouvement Réformateur souhaite renforcer la culture entrepreneuriale dès le plus jeune âge. Cela permettra d’assurer le renouvellement du tissu productif, la création de nouvelles spin-off  et de partenariats public-privé. Les structures publiques d’aides doivent être adaptées au développement de nos talents et les soutenir.

Des incitants fiscaux

pour des synergies

entre la recherche

publique et privée

Les Libéraux sont les défenseurs des universités et des hautes écoles dans le respect de la liberté académique, les défenseurs des centres de recherche, ainsi que des synergies entre recherche publique et recherche privée. Celles-ci doivent être encouragées, notamment par des incitants fiscaux. Les Libéraux souhaitent une réelle coordination entre les niveaux de pouvoir compétents pour identifier les opportunités à développer, les besoins auxquels répondre et les complémentarités à mobiliser en termes d’instruments et de moyens.

Votre avis compte pour nous !

Ce groupe thématique est ouvert à tous ceux qui souhaitent débattre de l’actualité.
Parlez-nous de vos idées ou de futurs projets sur le sujet.
Nous y organisons des débats et des sondages pour avoir vos avis.
Vous y trouverez également tous nos visuels et toutes nos vidéos.

Rejoignez-nous dans le groupe Facebook !