Culture

Culture : Projection interdite pour L’Homme qui répare les femmes

Par 9 septembre 2015 Pas de commentaire

Louis Michel condamne vivement l’interdiction de la projection du film : l’Homme qui répare les femmes

Les députés européens Marie Arena et Louis Michel regrettent vivement l’interdiction de la projection d’un film. Il s’agit de « L’Homme qui répare les femmes- La Colère d’Hippocrate ». Le réalisateur Thierry Michel et la journaliste Colette Braeckman en République Démocratique du Congo coproduisent ce long-métrage. Ils soulignent que l’argument invoqué « ce film discrédite et démoralise les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) » ne justifie pas la gravité de la décision prise.

Outre l’illustration du travail remarquable mené par Dr. Mukwege au Kivu, ce film montre une fois de plus que les femmes sont les  premières victimes des conflits armés. Les témoignages repris dans ce documentaire retracent la dure réalité vécue par des milliers de femmes. Ils mettent aussi en avant leur capacité à retrouver la force de vivre avec dignité malgré les profonds traumatismes vécus.

Les députés européens invitent les autorités de la RDC à revoir leur décision afin que le travail du docteur Mukwege, lauréat du Prix Saharov 2014, puisse être honoré. Autoriser la projection du film en République Démocratique du Congo serait en effet un hommage inégalable aux nombreuses femmes victimes de sévices sexuels et démontrerait la volonté des autorités de garantir la transparence et la liberté d’expression.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir