Hier soir, sur le plateau de l’émission de la RTBF « A votre avis », le président du MR Olivier Chastel a rappelé que la réforme fiscale fédérale avait permis de considérablement augmenter tous les salaires nets. Il a aussi fait part de sa volonté de poursuivre les efforts pour augmenter le pouvoir d’achat.

« Pour le MR, il est essentiel de soutenir celles et ceux qui en ont vraiment besoin, c’est-à-dire les allocataires sociaux, les pensionnés et les bas et moyens salaires », déclare Olivier Chastel. « Cette volonté était bien présente au sein du gouvernement de Charles Michel. Depuis plusieurs semaines, il travaillait activement à l’élaboration de propositions en la matière. Le gel du prix des carburants décidé début décembre est à replacer dans ce contexte. Le Premier ministre a d’ailleurs fait état de cette réflexion au sein du gouvernement à la tribune de la Chambre mardi dernier ».

Pour Olivier Chastel, la baisse généralisée de la TVA sur l’électricité de 21 à 6% n’est pas la bonne solution. « Le coût de l’énergie ne pèse pas de la même manière dans tous les budgets. Il nous semble donc préférable d’envisager un système de soutien ciblé, sur toutes celles et tous ceux qui en ont le plus besoin », déclare le président du MR.

Olivier Chastel rappelle également que la baisse généralisée de la TVA sur l’électricité aurait pour conséquence un report du franchissement de l’indice-pivot, et donc de l’indexation automatique des salaires, des pensions et des allocations sociales. « Cette baisse de la TVA à 6% décidée par le gouvernement Di Rupo poursuivait cet objectif d’un saut d’index déguisé », rappelle Olivier Chastel. « Ce n’est pas aujourd’hui le choix du MR car cela ne correspond pas aux besoins en matière de pouvoir d’achat », conclut le président du MR.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir