Lors de la préparation d’une mission récente, Jean-Luc Crucke, Ministre des Aéroports, a constaté que les aéroports wallons ne faisaient pas partie des réflexes de recherche pour la constitution des plans de vol et des déplacements en avion des Ministres et/ou de leurs collaborateurs.

Les mentalités et les habitudes doivent changer. Nous avons sur le sol wallon des fleurons économiques que sont les aéroports de Charleroi et de Liège, il serait incompréhensible de ne pas les utiliser à meilleur escient.

Avec plus de 200 destinations couvertes et des centaines de départs par semaine, les possibilités sont multiples.

 

Maximiser les opportunités de départ/arrivée des aéroports wallons pour les missions auraient plusieurs avantages :

  • La reconnaissance, l’utilisation et la valorisation des aéroports régionaux
  • Un gain de temps indéniable :
  • Proximité
  • Facilité d’accès
  • Facilités pour le fast-check
  • Accompagnement personnalisé aisé
  • Une équipe disponible et accessible
  • Une nouvelle Business Lounge à Charleroi qui peut apporter tout le confort nécessaire pour un travail serein et l’organisation des réunions avant le départ.
  • Des prix, souvent incomparables sur les courtes distances.

Le Ministre des Aéroports souhaite que, dans la mesure du possible, les aéroports régionaux wallons soient privilégiés par les Ministres wallons et/ou leurs collaborateurs lors de leurs déplacements officiels, si ceux-ci nécessitent l’utilisation de l’avion. Le train restant, bien entendu, la priorité absolue lorsque la mission le permet (durée de celle-ci et destination). Cette proposition a fait l’objet d’une communication par le Ministre Jean-Luc Crucke lors du Gouvernement de ce 24 octobre 2019.