JusticeSécurité

Sécurité : Perquisitions dans les milieux djihadistes tchétchènes

Par 10 juin 2015 Pas de commentaire

Ce lundi matin, plusieurs perquisitions ont été menées simultanément dans plusieurs villes du pays. Ces opérations s’inscrivent dans la lutte contre l’islamisme radical. Elles visaient des mouvances terroristes dans le milieu tchéchène selon le Parquet fédéral.

Charles Michel, Premier ministre, a tenu des propos concernant les perquisitions. Il s’est exprimé comme suit :  « je tiens à saluer le travail acharné des services de police et de justice. Ils ont, une fois encore, démontré la pleine mobilisation et l’entière détermination des autorités à combattre sans relâche le terrorisme. Nous ne laisserons jamais la moindre place dans notre démocratie pour toutes ces personnes qui représentent une véritable menace pour nos concitoyens ».

Le Gouvernement fédéral est engagé pour la sécurité du pays

Le Premier ministre rappelle l’engagement du Gouvernement. Celui-ci veut investir dans le combat pour la sécurité du pays et de ses habitants. Cela passe par les 12 mesures prises en janvier dernier. Ces dernières étaient en lien avec les Ministres de la Justice, de l’Intérieur et des Affaires étrangères. Plus récemment, lors du dernier contrôle budgétaire de mars 2015, le Gouvernement a mobilisé une enveloppe complémentaire à cette fin. Cette dernière est de 200 millions d’euros. Pour Jan Jambon, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur : « la lutte contre l’extrémisme violent est et reste l’une de nos priorités absolues. C’est pourquoi nous prévoyons des effectifs et des moyens supplémentaires pour les services de police. Ils mènent un travail de prévention de la radicalisation et du terrorisme, comme les Unités spéciales. Ces investissements s’avèrent une fois de plus absolument nécessaires ».

Enfin, le Ministre de la Justice Koen Geens souligne pour sa part « la collaboration à la fois intense et excellente dont ont fait preuve la police et la justice. Il entend par ailleurs mettre l’accent sur la législation qui autorise les services judiciaires à appréhender ce type de criminalité sévère à l’aide de méthodes particulières de recherche ».