Olivier Chastel : « Les ardeurs budgétaires attendront le contrôle budgétaire »

14 janvier 2016

 

Réaction d'Olivier Chastel à certains qui manifestent des ardeurs budgétaires.

Le président du MR Olivier Chastel tient à rappeler la priorité du gouvernement fédéral : « nous prenons des mesures et nous réformons pour créer de l’emploi. Créer de l’emploi, c’est renforcer la protection sociale. C’est assurer le financement de notre sécurité sociale ». Tous les observateurs qui s’intéressent de près à l’action du gouvernement de Charles Michel estiment d’ailleurs que la Belgique est sur le bon chemin.
 
En un an et demi, le gouvernement fédéral a pris d’importantes dispositions en matière de sécurité sociale. Le gouvernement précédent n’était pas allé aussi loin. Citons par exemple l’utilisation de l’enveloppe bien-être à 100%, la revalorisation des pensions ou le budget accordé pour relever certaines allocations sociales. « Toutes ces décisions ont été prises avec l’accord de la N-VA », souligne Olivier Chastel.
 
« J’entends aujourd’hui que certains manifestent des ardeurs budgétaires », s’étonne le président du MR. « A ceux-là, je rappelle que ce genre de décisions se prend lors des contrôles budgétaires et au sein du gouvernement fédéral ». Dans le cadre de ces contrôles budgétaires, il est toujours possible de décider des mesures d’économie comme de nouvelles recettes. « Mais ce genre de décisions se prend en accord avec les quatre familles politiques présentes autour de la table », conclut Olivier Chastel.

Photos

29 janvier 2018

Conseil - 29.01.18

Toutes les photos

26 janvier 2018

Timeline Photos

Toutes les photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet