You are here

Taxe kilométrique : l’amateurisme wallon

Depuis l’entrée en vigueur de la taxe kilométrique&nbsp; le 1er avril dernier, les transporteurs routiers dénoncent les ratés du système. Le MR, par la voix de Jean-Luc Crucke, avait d’ailleurs plaidé pour une suspension de la taxe et son report au mois de juin prochain.<br /> &nbsp;<br /> Jean-Luc Crucke soupçonne aujourd’hui le gouvernement wallon d’avoir voulu cacher la vérité. «<i> Les autorités concernées voudraient-elles dissimuler le fait qu'elles ont autorisés le lancement d'un système qui souffrait encore de graves dysfonctionnements ?</i> » se demande&nbsp; le député wallon. « <i> J’accuse le Gouvernement wallon de nous cacher la vérité en refusant de transmettre une pièce essentielle du processus de mise en place de la taxe kilométrique, c’est-à-dire le procès-verbal de réception du système Satellic. J’accuse le Gouvernement wallon de déni de démocratie et d’opacité. J’accuse le Gouvernement de faire preuve d’un amateurisme effrayant dans la conduite de ce dossier ».<br /> &nbsp;</i> <br /> Pierre-Yves Jeholet, Chef de groupe, et Jean-Luc Crucke exigent donc des explications de la part du Gouvernement wallon.

News Image: 
News Sub Header: 
En raison de nombreux problèmes rencontrés depuis le 1er avril dernier, la facturation de la taxe kilométrique pour les poids lourds est suspendue. Rien d’étonnant pour le MR…

User login