You are here

Démission de la Ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Petite enfance

Pour le MR, Mme Milquet n’avait d’autre possibilité que de présenter sa démission, ce qui est l’usage dès lors qu’il y a inculpation. Le MR ne commentera pas plus avant le volet judiciaire de cette affaire alors que l’enquête est en cours.
<br /> Politiquement par contre, le MR attend de la majorité PS-cdH qu’elle agisse rapidement pour mettre un pilote à la tête de l’enseignement francophone.
<br /> Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles réagit : « <i> C’est un coup de tonnerre pour notre enseignement, car de gros dossiers sont en cours. Ainsi, alors que nous sommes à moins de deux mois de la période d’examens dans les écoles, un arrêté devait être signé ces jours-ci pour organiser les épreuves externes et éviter les fuites comme l’an passé. Qui va le signer ? Et quand pour que les écoles ne soient pas mises au pied du mur ? Il en va de même pour le dossier des places d’écoles dont fait l’écho la presse aujourd’hui même, la refonte du décret Inscriptions qui devait prochainement arriver au parlement, ou encore le Pacte d’excellence qui devait atterrir…&nbsp; Ce sont là des priorités qu’on ne peut laisser en suspens. Notre enseignement a besoin rapidement d’un pilote qui connaisse la complexité politique et la technicité de ces dossiers pour ne plus perdre de temps ! </i> »

News Image: 
News Sub Header: 
Le Groupe MR prend acte de la remise de démission de Joëlle Milquet (cdH) de ses fonctions de Ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Petite enfance au sein du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

User login