Menace sur les platanes de l’avenue du Port

9 septembre 2011

 

Le MR dénonce l’attitude pitoyable du Gouvernement bruxellois

La menace sur le patrimoine arboré remarquable existera tant que l’Ordonnance-Nature qui devrait en organiser la protection ne sera pas adoptée.
L'apposition, ce lundi 5 septembre, de scellés empêchant l'abattage des platanes de l'avenue du Port, ouvre un nouveau chapitre à ce triste dossier illustrant - si besoin en était encore - l'incohérence de l'équipe gouvernementale bruxelloise au sein de laquelle le membre Ecolo atteint des sommets d'incompétence, d'irresponsabilité et de déloyauté.

La Députée MR Marion Lemesre dénonce «l'attitude pitoyable du Gouvernement bruxellois » et pointe tout particulièrement « la couardise de la Ministre Ecolo et sa lenteur coupable dans l'adoption de l'Ordonnance-Cadre Nature.»
Marion Lemesre rappelle qu'en mai 2010, la Commission Environnement a examiné la proposition de résolution relative  «à la protection et l'entretien du patrimoine arboré de la Région de Bruxelles-Capitale,» déposée au mois de septembre 2009 et cosignée par la Députée Jacqueline Rousseaux.
Marion Lemesre et Jacqueline Rousseaux demandent au Gouvernement bruxellois :

- de reconnaître le caractère exceptionnel des marronniers et autres espèces d'arbres de prestige sur l'ensemble des grands axes de la Région et des communes;
- d'établir une plate-forme de concertation et des codes de bonne conduite afin d'harmoniser les interventions ;
- de renforcer les prescrits et exigences des cahiers des charges dans l'attribution des marchés publics en matière de travaux publics se déroulant à proximité des arbres;
- d'augmenter le nombre de contrôleurs de chantiers tant à I'AED qu'à l'IBGE;
- de soutenir la recherche fondamentale dans le domaine de l'arboriculture urbaine ;
- dans les zones critiques, de faire procéder par un organisme indépendant de toute pression à l'analyse phytosanitaire des arbres selon une méthodologie rigoureuse intégrant un diagnostic visuel, de stabilité et de vitalité ;
- de ne délivrer les permis d'urbanisme ou visant l'abattage des arbres dans la Région de Bruxelles qu'après concertation avec les communes ;
- de concilier développement des transports et rénovation des voiries en imposant, notamment, à des organismes tels que la STIB d'intégrer leurs projets dans le plan de gestion global;
- d'imposer le respect des règles de l'art ;
- de procéder à une réflexion tenant compte de l'ensemble des objectifs ci-dessus sur la base du plan de gestion global basé sur l'état sanitaire des arbres au sein d'une commission regroupant les diverses tendances représentées au Parlement régional, les représentants des communes et des instances ou associations concernées, en vue de fixer les lignes de force déontologiques.
La Commission avait entendu les Députées ainsi que la majorité et vu l'annonce faite par la Ministre Huytebroeck du dépôt d'une ordonnance relative «à la conservation de la nature» avait décidé de joindre la proposition de résolution à l'examen de cette ordonnance.
« Or, le texte de la Ministre devait être déposé en fin d'année 2010 ! Nous sommes presque en 2012 et il ne se trouve toujours pas sur les bancs des parlementaires!,» précise Marion Lemesre.

«Au regard des exigences en matière de protection du patrimoine que nous tentons, depuis plus de 5 ans maintenant, de faire adopter par le Parlement, cette saga des Platanes aurait sans doute connue une issue différente!,» a-t-elle ajouté.
La Députée MR condamne l'attitude de la Ministre Ecolo, laquelle «a beau jeu, d'une part, de rejeter totalement la faute sur sa collègue alors qu'elle avait elle-même soutenu ce projet et, d'autre part, de se réfugier derrière une décision de justice pour maintenant demander le réexamen de ce dossier.»
«J'espère que son silence assourdissant durant l'été s'explique par un travail acharné destiné à nous présenter au plus vite son texte,» conclut Marion Lemesre.

Photos

23 février 2018

Visite de ThalesAlenia Space

Toutes les photos

23 février 2018

Timeline Photos

Toutes les photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet