EmploiEnseignement

Directeurs d’école : les propositions du MR pour les aider

Par 18 janvier 2016 Pas de commentaire

Le burn out guette les directeurs d’école, dans l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est le constat alarmiste tiré par la Fondation Roi Baudouin.

Manque de temps, de moyens, d’autonomie

L’ amélioration de la qualité de l’enseignement passe par l’instauration de conditions de travail saine au sein des équipes de directeurs d’école. Malheureusement, ces dernières doivent faire face à une surcharge de travail administratif, les éloignant toujours plus de leurs missions pédagogiques.
« Ce constat n’est malheureusement pas neuf ! Les acteurs de terrain et les responsables politiques en sont conscients. Et inutile de tergiverser en prétextant l’attente des soi-disant conclusions du Pacte d’excellence de la ministre de l’Education Joëlle Milquet. Ces conclusions sont déjà connues depuis plusieurs années. Aujourd’hui, c’est le temps d’agir ! », explique Françoise Bertieaux, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les recommandations de la Fondation Roi Baudouin

Il est primordial de revaloriser la fonction de directeurs d’école, tant financièrement qu’en termes de reconnaissance et de soutien. La Fondation avance également certaines pistes concernant la gestion des ressources humaines et du cadre structurel. Exemple : des changements seraient les bienvenus dans le système de recrutement. A l’heure actuelle, l’ancienneté et les brevets acquis sont valorisés plutôt que des profils présentant des solides compétences interpersonnelles et organisationnelles.

Le MR plaide pour une aide administrative et plus d’autonomie

En 2012 déjà, le MR déposait une proposition de décret, renforçant l’aide administrative accordée aux directeurs d’écoles fondamentales organisées et subventionnées par la Communauté française. Il s’agit en fait d’octroyer l’équivalent d’un temps plein par tranche de 500 élèves, soit une dépense annuelle supplémentaire de 2,69 millions d’euros. Face au besoin d’autonomie des directeurs, le MR dénonce également le projet de mise sous tutelle des directeurs prévu par un décret de Joëlle Milquet. « Cela va à l’encontre même du constat posé par la Fondation Roi Baudouin », déplore Françoise BERTIEAUX.

Retrouvez plus d’informations sur nos propositions en matière d’enseignement sur notre chaîne Youtube.

Tout sur la réforme de la Justice
Stop à la désinformation
En savoir plus
Stop à la désinformation
Tout sur la réforme de la Justice
En savoir plus