Ce jeudi 20 décembre, sur proposition du Ministre de l’Emploi et de la Formation Pierre-Yves JEHOLET et  de la Ministre de la Fonction publique Alda GREOLI, le Gouvernement wallon a adopté en première lecture un arrêté modificatif qui va permettre la reconnaissance des certifications professionnelles publiques dans le cadre du recrutement des emplois de la fonction publique régionale.

Concrètement, cette reconnaissance permettra aux personnes détentrices d’une certification professionnelle délivrée par l’IFAPME, le FOREM ou par le Consortium de Validation des Compétences (CVDC), d’accéder au recrutement dans la fonction publique régionale. L’accès était jusqu’à présent réservé aux personnes titulaires d’un titre issu de l’enseignement.

« Cette mesure permettra aux personnes qui ont des compétences certifiées et non plus exclusivement aux candidats en possession d’un titre issu de l’enseignement de postuler dans la fonction publique. Cette avancée met fin à une discrimination et un non-sens qui perduraient depuis de très nombreuses années et apporte une réponse concrète à une demande de longue date des opérateurs de formation et de validation. Elle représente de nouvelles opportunités d’emploi et s’inscrit dans l’action plus large menée par le Gouvernement sur la cohérence des parcours de formation dans une visée d’insertion » s’est réjoui le Ministre JEHOLET.

La Ministre Alda GREOLI salue cette reconnaissance : « Les fonctions à pourvoir au sein du SPW sont diverses et variées. Nombre de métiers y sont exercés et, chaque année, les services de recrutement organisent des campagnes de notoriété autour de la fonction publique. il était donc tout à fait souhaitable et urgent qu’une partie des personnes ayant les compétences requises et qui étaient sur le marché du travail puissent postuler auprès de la Région wallonne. Cela met fin à une forme d’inégalité entre les demandeurs d’emplois. Je les invite dès lors toutes et tous à consulter les offres d’emploi présentes sur le site de la Région. »

Les niveaux A, B et C sont concernés par cette décision.