La création d’emplois va de pair avec la stimulation des entreprises et des activités. Didier Reynders, ministre fédéral des Affaires Etrangères et de la Défense, considère l’emploi et le logement comme des thématiques majeures à Bruxelles. Le ministre veut encourager l’accès à la propriété, notamment grâce à une exonération de 500€ du précompte immobilier. En outre, afin d’augmenter le pouvoir d’achat des citoyens, le ministre souhaite mettre en place une prime logement et relever la quantité exemptée d’impôts.

Créer de l’emploi grâce à la stimulation des entreprises

Pour Didier Reynders, la création d’emplois doit se faire grâce la stimulation des entreprises et des activités, et non en pénalisant comme le souhaite Ecolo.

De plus, l’augmentation du pouvoir d’achat et l’accès à la propriété sont primordiaux. Le MR veut encourager les salariés à avoir un logement, notamment grâce à une exonération de 500€ du précompte immobilier. Didiers Reynders propose également de donner une prime logement (défiscalisée) plutôt qu’une voiture de société. En renonçant à sa voiture de société, le citoyen reçoit en échange une prime pour l’aider à payer son logement sur Bruxelles. Or, Ecolo veut pénaliser l’immobilier en revalorisant le revenu cadastral et en globalisant la taxation des revenus.

La meilleure réponse pour sortir de la pauvreté est l’emploi

Selon Didier Reynders, pour beaucoup de citoyens, la meilleure réponse pour sortir de la pauvreté est de trouver un emploi. Au cours de cette législature, 230.000 personnes ont trouvé un emploi.

Le Gouvernement de Charles Michel a également augmenté les minimas, en particulier les minimas en matière de pension. Le relèvement des pensions les plus faibles est un engagement majeur dans la lutte contre la pauvreté.

Prime logement: transformer la voiture de société en cash pour ceux qui le souhaitent

Didier Reynders rappelle que le Gouvernement fédéral a travaillé, entre autres, sur 2 gros dossiers liés au climat. Tout d’abord, le Gouvernement de Charles Michel a permis l’installation d’éoliennes offshore en Mer du Nord. Ces dernières alimentent un million de foyers en Belgique. De plus, cette technologie est exportée à l’international.

Ensuite, Didier Reynders veut, via la prime logement, transformer la voiture de société en cash pour ceux qui le souhaitent. En effet, il faut laisser le choix. Plusieurs travailleurs ont besoin de la voiture pour se déplacer.

Le ministre précise également que la voiture de société fait partie du salaire. Par conséquent, il est primordial de maintenir ce salaire. Or, Didier Reynders s’inquiète de voir plusieurs partis (notamment Groen) vouloir supprimer la voiture de société sans rien proposer en compensation.

Relever la quantité exemptée d’impôts

Entre 2014 et 2018, le déficit budgétaire a été divisé par 4. Grâce au Gouvernement de Charles Michel, le déficit passe de 12 milliards à 3 milliards d’euros.

L’effort budgétaire doit se poursuivre afin d’arriver à l’équilibre. Toutefois, pour Didier Reynders, cet effort doit s’effectuer en parallèle d’un soutien à l’économie et à l’emploi. Il est nécessaire de continuer à baisser l’impôt sur le travail. Le MR veut relever la quantité exemptée d’impôts.