Égalité des chancesEnseignement

Le MR veut un cours de citoyenneté dans les écoles.

Par 15 janvier 2015 Pas de commentaire

Ce lundi 12 janvier, Richard Miller s’est exprimé dans le journal Le Soir au sujet de la mise sur pied d’un cours de citoyenneté dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il est revenu sur l’important rôle des écoles en matière d’enseignement.

En 2003, Richard Miller émettait une proposition de décret visant à introduire dans l’enseignement officiel, une heure de cours de philosophie. Rejetée alors par les autres partis, cette proposition est restée lettre morte. Mais ce weekend, le député européen Hugues Bayet (PS) s’est exprimé en faveur de l’instauration d’un tel cours dans nos écoles. Sans vouloir polémiquer, Richard Miller se réjouit de ce nouveau positionnement du PS : « Ce qui me réjouit dans cette histoire, c’est le changement d’attitude du PS. Je rappelle qu’alors même que le CDH était prêt à bouger, pendant 10 ans le PS s’est opposé à ma proposition. » Pour le Député MR, c’est avant tout à l’école que les valeurs de la démocratie doivent être enseignées : « L’école à un rôle fondamental à jouer : donner à tous les enfants, sans les mettre dans des classes séparées, les éléments de connaissance de base des différentes religions, philosophies, croyances. L’objectif, c’est l’apprentissage du respect des idées de l’autre et de l’esprit critique » Richard Miller estime, par ailleurs, que notre société multiculturelle exige désormais une prise en charge éducative des jeunes renforcée en termes de connaissances des différentes convictions : «Aujourd’hui, dans le contexte d’une société multiculturelle et multiconvictionnelle, il faut absolument donner aux jeunes les éléments de connaissance nécessaire pour que, par exemple, le petit catholique comprenne ce que fait le petit musulman et vice-versa. Seule l’école peut se charger de cela, il n’y a pas d’autre endroit » Notons avec intérêt que les responsables des différents cultes se sont clairement exprimé en faveur d’un socle commun permettant l’enseignement des différentes religions à l’école : « À la fin de la dernière législature, les chefs de culte ont demandé à être reçus par les présidents de parti et leur ont proposé de revoir le contenu des cours de religion pour aller vers un socle commun permettant d’enseigner les différents concepts religieux à l’ensemble des élèves. Tous les présidents avaient marqué leur accord pour avancer sauf le parti socialiste. » Dès lors, Richard Miller invite la Ministre de l’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à s’engager concrètement sur ce dossier : « Je demande instamment à la Ministre Joëlle Milquet de venir rapidement avec un véritable projet à débattre au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles »