Avec le soutien du Conseil du MR, le chef de groupe à la Chambre David Clarinval va cosigner la proposition de loi Climat élaborée par un collectif d’universitaires. « Le MR accueille favorablement ce texte et souhaite participer activement au débat à son sujet au Parlement fédéral », déclare Olivier Chastel, président du MR. Les Réformateurs feront part, dans ce cadre, de leurs propositions en matière climatique. « Tant au niveau fédéral qu’au niveau wallon, des mesures importantes ont déjà été prises », poursuit Olivier Chastel. « Et les programmes électoraux du MR mettront bientôt en avant des recommandations ambitieuses en matière énergétique, climatique et pour améliorer la mobilité ».

Pour rappel, en décembre 2018, le MR a voté à la Chambre en faveur d’une résolution demandant à la Belgique de plaider au niveau européen pour un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 55 % à l’horizon 2030 et de 95 % à l’horizon 2050 par rapport aux émissions de 1990. Le MR souhaite donc que le Plan National Énergie Climat 2030 (PNEC) offre une trajectoire et des mesures compatibles avec cet objectif, en matière de développement des énergies renouvelables et d’amélioration de l’efficacité énergétique. Une résolution similaire a été votée au niveau wallon.

Durant cette législature, le gouvernement fédéral a confirmé la sortie du nucléaire en 2025 et soutenu le développement de l’éolien offshore, qui produira en 2030 l’équivalent de quatre centrales nucléaires. Le Pacte National pour les Investissements stratégiques prévoit 120 milliards d’euros pour accélérer la transition énergétique à travers plusieurs axes : énergie, mobilité, transition numérique… En matière de mobilité, le gouvernement fédéral a mis en place le Cash for Car et le budget mobilité. Il a octroyé un milliard d’euros pour la finalisation du RER. En Wallonie, le gouvernement wallon a réformé le mécanisme des certificats verts et fait décoller le photovoltaïque résidentiel qui fonctionne désormais sans subsides. Le Plan wallon d’Investissements prévoit de faire émerger une véritable filière du recyclage du plastique. Le Plan Wallon des déchets Ressources encourage l’économie circulaire. Citons également le cadre pour la mise en place des compteurs intelligents et le soutien à l’installation de bornes de recharges pour véhicules électriques.

« Parmi les projets du MR pour la prochaine législature figure la création d’une agence interfédérale du climat afin que tous les acteurs des différents niveaux de pouvoir puissent se coordonner et fixer un cap clair à la Belgique en la matière », explique Olivier Chastel. Le MR propose un vaste plan d’isolation des bâtiments publics et souhaite améliorer le régime de primes Energie et de primes à la rénovation afin de rencontrer les ambitions en matière d’isolation et donc d’économie d’énergies. « Le MR souhaite aussi réformer le système des voitures de société afin de verdir le parc et réformer la fiscalité automobile. Les Réformateurs veilleront à assurer la finalisation des travaux du RER et l’extension du métro, à poursuivre l’amélioration de la ponctualité et du confort du service de la SNCB et à améliorer les connexions entre la STIB, les TEC et les autres moyens de transports », conclut Olivier Chastel.

La boîte à idées
Découvrir
La boîte à idées
Découvrir